Magazine Cyclisme

Classic de l'Indre - L'ANNONCE FAITE A CASPER

Publié le 30 août 2009 par Roltiss @roltiss
Classic de l'Indre - L'ANNONCE FAITE A CASPER
Photo NR, Jean-André Boutier
Casper, ici sur le Tour Poitou-Charentes, vise un 10e bouquet
Classic de l'Indre - L'ANNONCE FAITE A CASPER
Photo NR, Jean-André Boutier
Pour Yvon Madiot, la messe est déjà dite en tête de la Coupe de France
www.lanouvellerepublique.fr/
Autorisation du 03.02.2005
Le tapis rouge est déroulé pour les sprinters. Jimmy Casper, l'un des plus en vue actuellement, peut même s'offrir la Coupe de France dès ce soir.
 
C'est un épilogue tant attendu que ce soir, en haut de l'avenue de La Châtre, il risque d'y avoir pas mal de déçus si la Classic de l'Indre, sixième du nom, ne s'achève pas sur un sprint massif. Tout est réuni pour que la promenade sur les routes de Brenne et les six tours du circuit final soient ponctués d'un emballage duquel sortirait vainqueur Jimmy Casper.
Lui l'a en tout cas annoncé après avoir remporté la deuxième étape du Tour du Poitou-Charentes, mercredi. Casper parait à ce point irrésistible (il est en passe de remporter un dixième succès cette saison) qu'on lui prédit même dès ce soir la victoire finale dans la Coupe de France.
« Mieux vaut être en forme que pas du tout, plaisante Stéphane Heulot, son directeur sportif chez Besson-Sojasun. On va tout faire pour acter la victoire de Jimmy au classement final de la Coupe à Châteauroux. »
 
Danilo Hondo
s'est invité
 
Mais aura-t-on vraiment droit à un scénario si convenu. Yvon Madiot, directeur sportif de la Française des Jeux, rappelle fort justement qu'un coup parti de loin pourrait déjouer tous les pronostics. Il le dit avec d'autant plus d'aplomb que son équipe est faite d'éléments capables de s'illustrer dans tous les domaines. Une échappée au long cours pourrait ainsi profiter à Guesdon ou Roy. Vaugrenard et Geslin ont également les moyens de se glisser dans un coup qui se formerait dans les derniers tours de ville. Dans un sprint massif, Geslin, encore lui ou le Biélorusse Hutarovich auraient également leur mot à dire.
« Ce qui est certain, c'est que nous venons pour gagner la Classic, prévient Yvon Madiot. Tout le monde a envie et l'objectif c'est la Coupe de France par équipes. On pourrait creuser un peu plus l'écart par rapport à Agritubel. Après, je me fiche du nom de celui qui va gagner du moment que c'est un coureur de la Française des Jeux ! »
Au classement général de la Coupe de France, Anthony Geslin demeure l'un des très rares à pouvoir encore empêcher Casper de l'emporter. A condition de réaliser un sans-faute jusqu'à la finale. « Ça me paraît compliqué. Il faudrait, en plus que Jimmy (Casper) marque d'autres points, note Madiot. Or, je pense qu'il en marquera demain (aujourd'hui). Jimmy est même capable d'aller gagner. »
Il en est un toutefois qui pourrait contrecarrer les plans du Picard de Besson-Sojasun, c'est Danilo Hondo. L'ancien coéquipier de Jan Ullrich chez Telekom (1999 à 2003) passé ensuite par Gerolsteiner (2004-2005) tente de se refaire une virginité dans la modeste formation PSK-Whirlpool après une suspension de deux ans pour un contrôle positif au Tour de Murcie 2005.
Vainqueur d'étape au Tour du Portugal, sur la Course de la Solidarité en Pologne et 2e de la Coppa Bernocchi, l'Allemand figure au rang des invités de dernière minute. Il n'a sans doute pas fait le déplacement dans l'Indre pour rien…
Départ 11 h 45 (caravane publicitaire à 10 h 30) pour 201,8 km. Entrée sur le circuit final (km 151) vers 15 h 15 puis six tours de 8 km. Arrivée prévue vers 16 h 15.
Nicolas Tavarès
nicolas.tavares@nrco.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines