Magazine Info Locale

Le Comte et la Comtesse de Genevières.

Publié le 30 août 2009 par Esquermoise
Place Genevières, en face de l'Église, existe encore un fronton, vestige des Écuries de Madame de Genevières, fille de Flamen de Brigode.
Ce fronton triangulaire, posé sur deux consoles se répétait de l'autre côté de la porte.
Les Écuries, du 17ème ou du 18ème, étaient les plus anciennes constructions d'Esquermes, après la Chapelle N.D de Réconciliation.
Cette porte donnait accès, jusqu'en 1979, à une courée aujourd'hui démolie.
On a mis à jour, dans l'ancienne propriété de Mme de Genevières une assez grande quantité de tuiles romaines, de monnaies de Trajan et d'Hadrien...

L'Eglise Saint Martin fut construite en 1845 sur un terrain donné par le Comte et la Comtesse de Genevières.
Julien Thiriez céda à la Ville 1791m² de terrain, provenant du jardin de Mme de Genevières pour en faire une Place : la Place Genevières!

En 1858, parmi les signataires de la pétition contre l'annexion d'Esquermes à Lille, on trouve: Bigo-Tilloy, Maire d'Esquermes; Dehau, propriétaire de la Haute-Anglée; le Comte de Genevières...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Esquermoise 113 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine