Magazine Humeur

L’Epoisse au lait pasteurisé qui porte la poisse : lystéria garantie !

Publié le 30 août 2009 par Kamizole

epoisse.1251621398.jpgContrairement à ce que les margoulins de l’agro-alimentaire tentent de nous faire accroire, le lait pasteurisé est autrement dangereux que le lait cru que certains producteurs ont tenté de faire interdire, notamment ces dernières années pour les camemberts. Juste une raison de gros sous – le procès de fabrication est forcément plus onéreux en raison d’opérations plus contraignantes - et pas du tout par égard aux questions de santé publique. Avec force magouilles plus répugnantes les unes que les autres comme je l’ai écrit à plusieurs reprises.

Il faut en effet savoir que le lait cru contient une enzyme capable de tuer les germes. Ce que j’ai appris il y a déjà bon nombre d’années en lisant sur Marianne un dossier de l’excellent Périco Légasse consacré à ce sujet. C’était en pleine période où la Commission européenne – sous l’influence notamment des Anglais – tentait précisément de faire interdire les fromages au lait cru. J’avais fait une photocopie de l’article – mais je ne dois plus l’avoir, m’étant débarrassée il y a deux ans d’une tonne d’archives qui encombraient vraiment trop mes petits 45 m² et je ne saurais dire s’il a échappé à cette opération, n’ayant ni le temps ni l’envie de plonger dans les quelques dossiers conservés – et j’avais donné l’original à l’excellent fromager du Franprix de Montmorency qui, bien content, s’était empressé de l’afficher à côté de son étal.

Or donc, en consultant ce matin la «une» de 20 minutes, mon attention ne put qu’être attirée par ce titre : Un lot de fromage Epoisses rappelé pour un risque de Listeria, d’autant que j’avais le souvenir d’avoir lu dans les articles de Périco Légasse qu’un Epoisse avait déjà provoqué des cas de listériose – intoxication alimentaire qui peut avoir de très graves conséquences chez les sujets fragiles et notamment être mortelle.

Or, il soulignait que le fromage qui en était responsable était fabriqué avec du lait pasteurisé – de même façon que cela c’était produit avec des camemberts Lepetit fabriqués, sans le dire, avec du lait «thermisé». Le lot d’Epoisse qui vient d’être rappelé est précisément fabriqué avec du lait pasteurisé. CQFD…

Je n’ai jamais mangé d’Epoisse pasteurisé et je n’en mangerai jamais, sauf à l’insu de mon plein gré. J’aime trop les bons fromages. Dans la même région – la Bourgogne – où il m’est arrivé de séjourner à quelques reprises, je vous conseille également le Soumaintrain, moins connu mais également un régal. J’y ajouterais le Langres qui réjouit de même le palais des amateurs de bons fromages.

Comme je n’ai plus les moyens de mes goûts – l’euro et les retraites peau de chagrin sont passés par là – je préfère m’en passer que bouffer de la merde. D’abord, ce n’est pas bon et ensuite je ne veux pas prendre le risque d’être malade ni encore moins d’en crever. La malbouffe ne passera jamais par moi !

Comme à mon habitude, je répercute les informations susceptibles d’intéresser les consommateurs qui auraient eu la malencontreuse idée d’acheter ce produit.

«La fromagerie Germain procède au retrait de la vente d’un lot de fromage Epoisses au lait pasteurisé, après un contrôle en magasin ayant mis en évidence la présence d’une bactérie Listéria.

Il s’agit du lot 174 identifié par le numéro d’estampille sanitaire FR 52 092 01 CE, dont les dates limites d’utilisation sont le 24, 26, 28, 29, et 31 août.

Ces produits sont commercialisés sous plusieurs marques: Chalancey, Germain, Auchan, Lincet, Patrimoine, Gourmand et Nos régions ont du Talent. Ils sont susceptibles de se trouver dans toute la France et toutes les enseignes, fait savoir la société. Les consommateurs doivent bien entendu s’abstenir de les manger et les rapporter au point de vente.

La listériose est non seulement une maladie qui peut être très grave, notamment chez les sujets fragiles - femmes enceintes, personnes immuno-déprimées et personnes âgées – mais la durée d’incubation peut aller jusqu’à 8 semaines ce qui ne peut que compliquer le diagnostic en cas d’apparition des symptômes tels que la fièvre éventuellement accompagnée de maux de tête.

Un numéro spécial - le 0800.35.29.19.- a été mis en place par la fromagerie.

.

Pour les amateurs de bons fromages, je rappelle l’existence du blog Fromagium où Marie de Metz Noblat n’est jamais avare de conseils…

.

Mes précédents articles consacrés à la listéria et aux fromages au lait cru

14 avril 2009
Nouvelle alerte à la listéria en Italie… cette fois c’est le Gorgonzola

25 janvier 2009
Camembert AOC au lait cru : Isigny et Lactalis jettent l’éponge !

23 novembre 2008
Nouvelle alerte à la listéria : fromagerie des Bufflones de Maurs (Cantal)

26 août 2008
La listériose tue au Canada : déjà 12 décès… et ce ne serait pas fini

22 août 2008
Listéria : la série noire continue… “Pas frais mon saucisson” ?

30 mars 2008
“Guerre du camembert au lait cru” : Lactalis fait dans l’ignoble !

29 mars 2008
“Semaine de l’Italie” : après la mozarella à la dioxine, la ricotta farcie à la listéria

14 mars 2008
Les camemberts AOC continueront d’être au lait cru… ouf !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte