Magazine

Critique de Inglourious Basterds

Publié le 30 août 2009 par Darksroker

L'affiche de Inglourious Basterds

« It could be my masterpiece ». La phrase est prononcée deux fois par un Brad Pitt cabot et l’on croit aisément entendre Tarantino fanfaronner à travers la voix de l’acteur bankable. Lui, on ne le présente plus, réal givré auteur du sacro-saint Pulp Fiction et du diptyque décalé de Kill Bill, qui signe ici son dernier film après Boulevard de la Mort, qui avait rencontré un succès mitigé l’année dernière. Cependant, on peut s’intéresser à la distinction particulière qu’il s’est attaché à créer entre ce Inglourious Basterds et ses précédentes œuvres.

(...)
Lire la suite de Critique de Inglourious Basterds (1,276 mots)


© Alex pour OmniZine - L'omni-webzine qui allie sérieux et déconne (enfin on essaie) !, 2009. | Permalien | Pas de commentaire
Mots-clés : basterds, brad pitt, Cinéma, critique, guerre, inglourious basterds, nazi, seconde guerre mondiale, tarantino


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Darksroker 249 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte