Magazine F1/moto

Spa, victoire de Kimi Raikkonen

Publié le 30 août 2009 par Vincnet500
Spa, victoire de Kimi RaikkonenKimi Raikkonen, Allemagne, 2009
Voici une course encore très "spéciale" qui vient de se terminer.
Elle se conclut par une belle victoire de Kimi Raikkonen et donc par la première victoire de la scuderia Ferrari depuis le début de la saison. (Cette saison est incroyable quand même !)
Kimi passe donc 5° au classement des pilotes pour la championnat du monde.
Le Finlandais a dominé la course même s'il a été soumis à la pression permanente de Giancarlo Fisichella.
Si si, vous avez bien lu !
Le pilote Force India avait exactement la même stratégie que Kimi et les performances des 2 monoplaces étaient réellement identiques. Je donnerais même une supériorité à la Force India puisque la Ferrari récupère quelques dixièmes grâce à son KERS.
Le pilote Ferrari partait 6° mais il est sorti très large au premier virage; grâce à son KERS il a pu revenir sur la tête de course sans être embourbé dans les luttes en cours au moment du départ.
La méthode est "sportivement" un peu limite mais elle fonctionne et n'est pas interdite par la réglementation.
Un départ très mouvementé
Le départ a en effet été très mouvementé avec beaucoup d'accrochages et des abandons comme pour Jaime Alguersuari, Lewis Hamilton, Stéphane Grosjean, Jenson Button (Rien ne va plus pour le pilote Anglais !)
Giancarlo Fisichella finit deuxième avec un excellent résultat et offre ainsi le premier podium au modeste team Force India. On ne peut qu'être très heureux pour eux.
Adrian Sutil était également très performant mais réalise un résultat plus en retrait car il a été très vite embourbé dans le trafic.
Toyota : une si belle occasion ratée
Les Toyota ont joué de malchance et ont également commis beaucoup d'erreurs : c'est un week-end noir pour eux. J'espère que ce grand-prix n'était pas un "indicateur" pour la décision que doit prendre l'équipe de poursuivre ou non l'année prochaine car si c'est le cas je dirais que nous ne les verrons plus très longtemps sur le paddock...
- Trulli touche Kimi Raikkonen dans le premiers virages et doit changer son aileron
- Timo Glock est bien placé mais la pompe à essence ne fonctionne pas et le pilote perd toutes chances de bons résultats.
- Même problème de ravitaillement pour Jarno Trulli plus tard dans la course : le pilote abandonne juste après.
Renault : malchances
C'est un résultat nul pour l'équipe Renault.
Romain Grosjean abandonne dans les premiers virages, pris dans un accrochage.
Ensuite, Fernando Alonso est dans le rythme de Kimi Raikkonen et de Giancarlo Fisichella (même si sa stratégie d'arrêts est décalée) et on peut espérer un très beau résultat voire un podium.
Cependant, c'est la fin des espoirs au moment de l'arrêt au stand : il a un problème avec sa roue avant gauche suite à une touchette au moment du départ; le mécanicien ne parvient pas à remettre en place la roue correctement : le pilote Espagnol repart mais devant le risque de perdre la roue, l'équipe décide d'arrêter Fernando. Ce dernier était de toute manière déjà 14° à cause du temps perdu aux stands.
Etant donné les problèmes antérieurs de Renault avec une roue qui s'était détachée, c'est une très sage décision qui a été prise ici et on ne peut que les féliciter de l'avoir prise.
Sebastian Vettel fait finalement une bonne opération
Le pilote Allemand a fait une course un peu en arrière-plan même si elle fut très disputée (il y a eu beaucoup de bagarre dans le coeur du peloton), avec les multiples abandons et quelques pilotes dépassés, il parvient à se hisser à la 3° place.
C'est sans doute le plus beau résultat d'aujourd'hui dans l'optique du championnat du monde car il récupère 6 points sur Jenson Button qui ne marque rien. Sebastian reprend donc la 3° place et n'est qu'à 3 point de Rubens Barrichello et à 19 points de Jenson Button.
De son côté Mark Webber ne parvient pas vraiment à de distinguer : il fait un début de course intéressant : bien placé, il commence à remonter sur la tête de course mais suite à un arrêt ravitaillement, il devient extrêmement lent pendant quelques tours perdant toutes les places d'honneur. On pense à une alerte moteur mais il retrouve ensuite un rythme de croisière (trop tard malheureusement).
On rappellera que Mark Webber utilise le 7° des 8 moteurs autorisés pendant la saison; il ne peut pas se permettre une casse moteur.
Les BMW sont toutes les deux bien placées à l'arrivée !
On constate avec joie que les BMW transforment l'essai.
Elles sont là 4° et 5°, à une dizaine de secondes de la tête de course.
C'est une très bonne nouvelle pour cette équipe qui a eu tant de difficultés.
Espérons que ce bon résultat interpelle les repreneurs !
Mclaren craignait Spa et ils avaient raison
Ce n'est pas un bon week-end pour Mclaren. Lewis Hamilton n'a rien pu montré à cause de son accident au premier tour et Heikki Kovalainen finit à une timide 6° position qui est cependant un bon résultat étant données les circonstances.
Rubens Barrichello finit sur le fil...
Un dernier mot pour terminer cet article : Rubens Barrichello termine limite en 7° position. En effet, à 2 tours de la fin, de la fumée s'échappe de sa monoplace. Brawn GP identifie alors une fuite d'huile et demande à son pilote d'essayer de terminer la course avec un rythme moindre tout en conservant sa position.
Ce sera le cas mais je pense que la casse moteur a été évitée de très peu.
Vous comprenez maintenant mieux le mot "spécial" que j'employais au début de cet article : accrochages, casses, problèmes mécaniques, problèmes dans les stands, hiérarchie un peu inversée...
Cette course de Spa 2009 restera atypique et on se souviendra sans doute de la domination surprise des Force India !
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincnet500 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines