Magazine

“Dépendage”

Publié le 30 août 2009 par Jfa

Un copain quittant la région nous a invité vendredi soir dernier à “dépendre sa crémaillère”. Soirée fort sympathique au demeurant au cours  de laquelle nous avons revu, avec un plaisir semble-t-il partagé, un certain nombre de connaissances relativement perdues de vues, du moins physiquement, qui, après des séjours plus ou moins lointains, se retrouvaient sur Nice soit du fait des vacances, soit parce qu’elles revenaient s’installer sur la Côte.

A boire et à manger en abondance et de qualité, l’inviteur, fine gueule et habitué de colloques scientifiques lointains nous a fait profiter de ses trouvailles alcoolisées et notamment de quelques cachaça brésiliennes (rhums brésiliens) de grande cuvée. Moi-même ayant amené une bouteille de Canne bleue, pour fêter l’évènement, la soirée a fini tard, tropicale et enjouée.

J’avais remarqué qu’à notre arrivée, un certain nombre de gens, parmi la trentaine d’invités, ceux que nous ne connaissions pas, nous saluaient avec, sinon déférence, un minimum de respect affiché, sans y faire plus attention que cela.

Ce n’est qu’au cours de la soirée que je me suis subitement rendu compte, alors que nous étions dans une discution animée avec une partie des convives, que  le plus âgé de l’assemblée, en dehors de moi, me rendait  plus de 25 ans, aucun n’atteignant la quarantaine, et que, pourtant, je ne me sentais pas exclu ni trop “vieux con”.

Cela m’a mis, à la fois un coup au moral, me rendant compte des ravages du temps et, parallèlement, m’a filé un “coup de jeune”, ne me sentant pas étranger, sans affèteries, ni à leurs préoccupations ni à leurs valeurs.

Nous nous sommes promis de nous revoir, lors des retours à Nice du partant, et quelques-uns des participants vont faire partie des nouveaux “visiteurs du soir” de l’année qui s’ouvre. Une année qui s’annonce intense tant par l’actualité politique et sociale que par nos discussions conviviales à venir.

- Fonte du permafrost et effets de seuil: “Les services américains du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) viennent d’annoncer avoir détecté des concentrations de gaz à effet de serre (GES) anormalement élevées au-dessus de l’Alaska”. Univers-Nature.

- Induction: “La fin des théories ?”. Telos.

- Le site “DéputesGodillots”.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte