Magazine

Le poids des voitures : arrêtez le massacre !

Publié le 31 août 2009 par Paul
Le poids des voitures : arrêtez le massacre !

Au fil des années, les modèles de véhicules présentés par nos constructeurs ne cessent d'évoluer. Des évolutions importantes et bénéfiques la plupart du temps, bénéfiques certes, mais pas toujours ! A force de toujours vouloir proposer davantage d'équipements, les constructeurs ont considérablement alourdi le poids de leurs voitures. Ils peuvent toujours nous sermonner avec l'emploi de matériaux dits " légers " qui permettent de limiter le poids donc la consommation donc la pollution : c'est du pipeau. Le poids est plus présent et important que jamais : une 205 pesait 740kg, une 207 pèse 1.200kg! Alors il y a bien sûr plus de puissance, d'équipements, de sécurité, de confort et des émissions polluantes minorées mais vindiou qu'est ce que c'est lourd ! Continuez à produire des voitures sportives " faciles à vivre " (avec micro-ondes intégrés) mais ne laissez pas en reste les passionnés qui n'ont que faire des 32HP de la sono Harman Kardon ou de la prise iPod qui-va-bien.

Trois raisons ont motivé la rédaction de ce billet.

1. Le simple constat fait à partir de la BMW M3. La E30 (1988) pesait 1.260kg, la E36 (1995) pesait 1.475kg, la E46 (2000) pesait 1.565kg. Et le toute dernière génération d'M3, la E92 (2007) ne pèse pas moins de 1.619kg soit un surpoids d'environ 400kg (+28%) en une vingtaine d'années ! D'ailleurs les puissances évoluent (théoriquement) en conséquence afin de conserver, non sans mal, un rapport poids/puissance pas trop dégueulasse. D'ailleurs où va s'arrêter cette course ? La clio du futur pèsera t-elle 4 tonnes et devra t-elle être propulsée tractée en conséquence par un moulin de 800 chevaux ?

2. Un récent essai de la Peugeot 207RC m'a clairement démontré que le rapport poids/puissance n'est autre que de la grosse branlette. On ne peut définitivement pas compenser une prise de poids par une majoration de la puissance. Par ailleurs les lois de la physique veulent qu'il soit impossible de compenser totalement un embonpoint par quelque artifice que ce soit (puissance, électronique, etc). Je me souviens encore de l'énorme banane que j'avais au volant d'une 205GTi ( 122ch pour 900kg) dans les routes de montagne : un vrai gosse ! Et là, il y a quelques jours, avec la 207RC ( 175ch pour 1.250kg), je me suis demandé si j'essayais le bon véhicule. C'est aseptisé à souhait, hyper fade, linéarité affligeante, aucune sensation. Après déconnexion des aides électroniques (vive la crise), en virage j'avais l'impression (bien fondée) que la caisse s'effondrait sur ses suspensions. Cette voiture n'a aucune " âme ", aucune " personnalité ", aucun " caractère " et on en vient même à se demander où sont les 175 chevaux. CQFD : Inutile de se pignoler sur les performances d'une fiche technique, une 207RC ça se traîne la bite !

3. Le sujet " Suis-je seul à m'interroger??? " initié par ///M3individual a fait couler beaucoup d'encre et a donné lieu à de vives réactions sur M-Passion. Beaucoup de membres ont donc exprimé leur mécontentement (voire une certaine haine) face à ces véhicules modernes mais beaucoup trop lourds et ne correspondants donc pas à leurs attentes. Un très bref aperçu du débat...

///M3individual : Suis-je seul à m'interroger? A lire la presse spécialisée [...], je ne crois pas. Ils semblent avoir la même vision que moi concernant le plaisir de conduire une voiture de sport. Mais que font les constructeurs avec les nouvelles technologies sur nos sportives ? Sous couvert de l'écologie, facilité de conduite, économie et rentabilité, nous voyons apparaitre dernièrement sur nos " chéries " un tas d'assistance, d'aide et de pièces " performantes " qui au bout du compte semble être du pur produit commercial.[...]
aacecotto : je suis complétement d'accord avec toi, je me faisais le même constat, les nouvelles sportives perdent de leur saveur, il manque le coup de pied au cul pour les modèles turbals comme on pouvait le retrouver sur une 930 ou sur une 965, les atmos deviennent de plus en plus rares en sportives et les sportives renault de 200 bourrins ne m' éclate pas.[...]
Beef : Bravo j'en ai plein le cul des caisses de plus en plus lourdes, de plus en plus assistées et avec des boîtes à la con.[...]

En guise de conclusion je dirais que la voiture du quidam moyen s'est embourgeoisée et que celui-ci veut absolument retrouver dans sa voiture, tout l'équipement qui compose habituellement son salon, sa cuisine, sa chambre, son grenier, etc. De nos jours la moindre voiture " classique " se voit donc dotée en série d'un autoradio avec 16 HP, de 10 airbags, de rétroviseurs et sièges électriques, de détecteur de pluie, de limiteur de vitesse, de climatisation, de radar de recul, etc. A notre époque les badauds sont outrés de constater l'absence de sièges électriques dans une Porsche 911 GT3 facturée plus de 120.000€ et je parle en connaissance de cause. Mais où va-t-on ?

Article rédigé le Lundi 31 août 2009.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paul 502 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog