Magazine Humeur

L’Egrégore maçonnique et le blog à Jean

Publié le 31 août 2009 par Lamech @fmgadluinfo

1605696950Le Blog à Jean” est un blog tenu par un franc-maçon depuis avril 2008. Les sujets qui y sont abordés sont d’une belle facture : sociétés, symbolisme, philosophie, poésie, etc…

“Mac Egrégore un écossais ?” son dernier article, l’auteur nous livre une belle planche sur l’égrégore maçonnique, planche attribué à  “JF TOLEDO”. L’égrégore est cette osmose, cette communion spirituelle collevtive dont nous sommes tous à la recherche au sein de nos loges.

Cette planche revient sur le phénomène égrégore au travers de nos rituels et au travers de la quête qui réunit tous les francs-maçons. Un beau morceau d ‘architecture…

Extrait :

Dans le jargon maçonnique, il est des mots qui tintent d’un son mystérieux, comme issu d’une mélodie magique. Celui « d’égrégore » figure en bonne place dans le lexique maçonnique. Pour autant l’égrégore est autant maçonnique que le rite écossais est … écossais. Un mot est le signifiant (le contenant) d’un concept, comme une sorte d’étiquette qui nous permet de manipuler mentalement le signifié (le contenu) du concept. Son étymologie peut nous renseigner sur le ou les sens que nous pouvons entendre. La polysémie des mots est une des sources des malentendus qui perturbent notre réflexion. Dans l’étymologie latine le terme d’égrégore se décompose en « ex » + « gregs » + « or » où « ex » = sortant de, où « gregs » = troupeau ou foule et « or » est un suffixe terminal (une désinence) qui en français est devenu « eur », comme dans orateur : celui qui parle. Le terme d’Egrégore identifie donc un phénomène issu d’un groupe, sans préjuger de la nature et des causes de ce phénomène. Cette propension à étiqueter les phénomènes pour leur donner corps, afin de pourvoir plus facilement les manipuler mentalement est très répandue, y compris dans le domaine scientifique où la notion de « charge » sert d’étiquette à un phénomène dont on connaît les effets, sans en connaître la cause. La charge électrique est un exemple. Ce rapprochement entre les notions « d’égrégore » et de « charge électrique », n’est pas aussi fortuit et anodin que cela. Dans cette perspective nous tacherons de réfléchir sur ce phénomène qui semble « électriser » une foule.

La suite ici

ou

Télécharger l’ensemble de la planche mac_egregore



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lamech 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines