Magazine Concerts & Festivals

Les boulets des festivals

Par Ptitechoco
Attention, un relou peut en cacher un autre!
Avant de vous parler des groupes qui m'ont enchantés au festival de Rock en Seine vendredi, j'ai décidé de vous pondre un petit billet sur toutes ces personnes fabuleuses qui croisent notre route lors des festivals.
Avec mon choco, on est des festivaliers "cool", souriants, là pour passer de bons moments en écoutant de bons groupes (je suis un peu mal aimable avec le type de personnes dont je vais parler ci-dessous par contre!).
Car oui bien évidemment, certains sont passés maîtres dans l'art de gâcher le concert des autres.
Même si on tente de les fuir, on se retrouvera toujours à côtoyer:
Le type/la fille avec un drapeau ou une pancarte qui ne peuvent s'empêcher de l'agiter et qui bien sûr se trouvent dans votre axe pour suivre ce qu'il se passe sur la scène!
Le gars géant (ET la fille dans mon cas! = LE COUPLE grand!) qui débarque et te demande pardon alors que tu es déjà debout depuis une demi-heure devant la scène, et qui se place DEVANT TOI! Par la même occasion il y a sa greluche (grande aussi) qui rapplique. Ca ne leur fait rien du tout de gâcher la vue d'un mini-couple!
Le roots hystérique: en gros, un mec vêtu d'un treillis pantacourt kaki et torse-poil et qui se met à sauter partout et pousse tout le monde pour créer des mouvements de foule (grrrrrrrr on a perdu notre super place au concert des Yeah Yeah Yeahs par sa faute)
Celui qui tripe non stop: souvent un mec là aussi (pour ma part il avait un bouc roux avec une tresse au bout, charmant!) qui ne bouge que très peu et se met en transe devant Amy MacDonald (il faut le faire quand même)
Le shooté/le bourré: le premier se tape pas mal que tu finisses shooté aussi à côté à force d'inhaler ses vapeurs d'herbe et le second s'endort debout devant la scène et toi tu flippes à mort qu'il te tombe dessus (ou te gerbes dessus ou te pisses dessus - Mon spécimen de vendredi a choisi de pisser dans son gobelet tout en dormant presque au milieu de la foule. Effrayant!)
Les boulets des festivals
Le slameur qui se tourne vers la foule pour se faire encenser et finit par se faire porter par les copains et la foule qui veut bien suivre (mon rêve=en voir un se casser la gueule)
Malgré la présence de ce genre d'individus vendredi, je vous rassure j'ai passé une excellente journée de festival...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Rock en Seine 2009 : Jour 1 – Vendredi 28 août

    Rock Seine 2009 Jour Vendredi août

    Après 2 éditions un peu chaotiques (double annulation d’Amy Winehouse) et une programmation un peu trop éclectique et mainstream à mon goût, le festival Rock... Lire la suite

    Par  0plus0
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Rock en Seine 2009 : Jour 3 – Dimanche 30 août

    Rock Seine 2009 Jour Dimanche août

    Troisième et dernier jour,  à priori le plus intéressant avec le premier. Le festival affiche de nouveau complet, la deuxième fois dans la même édition, du... Lire la suite

    Par  0plus0
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE, SORTIR
  • Point sur les festivals

    - Premier nom pour la Garden Nef Party : C'est TV on the Radio qui a été confirmé par le tourneur du groupe. Et en fait, la rumeur de la Charente Libre... Lire la suite

    Par  Mikatxu
    CULTURE, MUSIQUE
  • Festivals d'été : petit itinéraire musical

    Festivals d'été petit itinéraire musical

    Ca y est, l'été est presque là. Les salles sont moins fréquemment peuplées de musiciens, et fleurissent plutôt les grands rassemblements où l'on a plaisir à... Lire la suite

    Par  Mikatxu
    CULTURE, MUSIQUE
  • Rock en Seine serait-il maudit ?

    Rock Seine serait-il maudit

    Réservez déjà vos places pour l’an prochain car il se passe toujours quelque chose à Rock en Seine! Hier soir, les frangins Gallagher se sont mis sur la... Lire la suite

    Par  Adel Miliani
    CULTURE, MUSIQUE
  • Rock en Seine comme si vous y étiez, merci Twitter

    Rock Seine comme vous étiez, merci Twitter

    Coincé dans les derniers bouchons des retours de vacances ? Porte-monnaie troué ? Obligé de se rendre à l'anniversaire de mariage de la soeur de la cousine par... Lire la suite

    Par  Angry_music
    CULTURE, MUSIQUE
  • Rock en Seine 2009

    Rock Seine 2009

    Vendredi 28 août Just Jack Du rap pour ceux qui n’aiment pas ça ou de la pop pour ceux qui aiment le rap mou ? "Viens, on se casse"… The Tatianas S’il n’y... Lire la suite

    Par  Stéphane Kahn
    CONSO, CULTURE, MUSIQUE

LES COMMENTAIRES (3)

Par Pommes ;)
posté le 07 septembre à 21:35
Signaler un abus

Alors, moi je suis grand (1m90) et ouai je m'en tape si je suis devant^^ (mais je passe pas non plus devant les autres, faut pas être con^^)! Et oui je participe au mouvement de foule (normal), et oui je danse ou saute (surtout au HellFest), et sinon bah les gens qui n'aimes pas l'ambiance des festivals peuvent resté dans le fond :)

Sinon je tout aussi tranquille que toi, mais bon quand t'es en concert, dans la 'fosse' y'a certaines trad.auxquelles tu ne peux échapper, donc si tout t'exaspère==>reste derrière :)

Par Morf'
posté le 04 septembre à 16:38
Signaler un abus

Lol ton article me fait penser à une dernière catégorie de personne, que tu as étrangement oublié alors que le texte les caractérises si bien... Je parle des relous! Pour eux tout le monde est trop saoul / trop bruyant, danse trop, la moindre cigarette dans la foules les dérange (ben oui c'est quand qu'on interdit aussi aux fumeurs de fumer dehors?) et ils se plaignent même de la musique trop forte (ben voyons donc logique dans un concert)...

Le genre de personne qui te jette des regards foudroyant quand tu as le malheur de chanter en même temps que ton idole sur scène (ils doivent pas supporter que des spectateur apparement sous devellopé aime la même musique que eux) ou le genre de personne qui se mettent devant les barrières (celle devant la scène) et qui gueullent dès qu'on les effleure (ba fallait aps te mettre la si le contact corporel c'est pas ton truc)...

A croire que ces personnes ont les boules de voir les autres s'amuser... quoi que, gâcher les plaisirs des autres doit être une forme de jouissance pour eux... Mais la grande question : pourquoi ne restent-ils pas chez eux?

PS : je ne suis pas amer, je me suis juste reconnu dans une de vos catégories, jme suis dit que moi aussi j'pouvais dresser un ptit stéréotype ;)

Par Jacque
posté le 02 septembre à 23:29
Signaler un abus

Le "mouvement de foule" créé par le "root hystérique" s'apelle un pogo.N'imagine pas pouvoir y echapper c'est une tradition...

A propos de l’auteur


Ptitechoco 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog