Magazine

Maktoub, ou la décadence à la Tunisienne

Publié le 31 août 2009 par Houssem
Maktoub, ou la décadence à la TunisienneIl y a déjà eu beaucoup de blogs qui en ont parlé l'année dernière et également cette année. Mais je pense qu'il ne faut pas arrêter de dénoncer ce navet.
Pour commencer, vous ne trouvez pas ironique les hammers, le trafic de drogue et les yachts? Ça ne vous rappelle pas quelque chose? Je trouve déjà que cela montre à quel point on se moque de notre gueule.
Ajoutez à cela que le scénariste veut titiller nos jeunes citoyens (et moins jeunes, pourquoi pas) et jouer sur leur fantasmes:
  • Un jeune qui réussit en créant sa boite de mannequins et s'entoure ainsi des plus belles filles de Tunisie!
  • On ne trouve que de belles voitures dans ce téléfilm.
  • Le sexe : nos femmes/filles sont si faciles. Et le pire c'est qu'on veut nous expliquer que le problème n'est pas là mais c'est dans la société plutôt. En effet, c'est normal de coucher à droite et à gauche mais il faut faire attention à ne pas tomber enceinte et qu'il faut également éviter les regards des gens !
  • La réussite c'est facile : il suffit de vendre de la drogue : En bonus, il y aura des fêtes, des filles, des voitures, ...
  • La liste reste longue...
Ce qui n'améliore rien c'est la qualité du scénario : en fin de compte tout le monde se connaissait. On a pu ainsi connecter tous les nouveaux personnages avec les anciens!
N'en parlons pas de la stupidité des dialogues ni de la qualité de quelques acteurs.
Vraiment, je reste ébahi par les messages véhiculés dans ce pseudo-mousalsil ramadanesque qui empire d'année en année et j'espère que le mécontentement des gens fera en sorte qu'il n'y aura pas de troisième saison.
p.s.: Désolé pour la photo déplacée, mais elle m'a semblé très évocatrice !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Houssem Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte