Magazine Football

AC Milan : c’est l’anarchie

Publié le 31 août 2009 par Passionacmilan

GallianiC’est le chaos au Milan AC : Leonardo est dans le viseur à cause de sa gestion du groupe et de ses choix techniques. Ronaldinho est toujours un problème et en défense, le rendement de Jankulovski est désastreux. En ce qui concerne le cas Gattuso, Leonardo est responsable tout comme Seedorf et Gattuso lui-même. Berlusconi essaie de rester optimiste mais les tensions ne sont pas encore apaisées dans le vestiaire : l’équipe accuse Seedorf. Avant d’agir et d’éventuellement sanctionner, Galliani veut comprendre ce qui s’est réellement passé entre la blessure de Gattuso (18ème minute) et son expulsion (39ème minute).

Vingt minutes de folies ont fait basculer le derby du côté de l’Inter qui a inscrit deux buts et a joué en supériorité numérique. Adriano Galliani a demandé d’avoir tous les détails sur les mouvements et les choix qui ont été effectués sur le banc. En sortant du terrain, Gattuso a accusé Leonardo et Seedorf : d’après lui ils ont été trop lents pour effectuer le changement. Les images de télévisions ont mis en évidence une situation insolite : au moment de l’expulsion, Seedorf cherchait son maillot et attendait qu’on lui fasse un massage.

En réalité, il y a toute une série de réactions en chaine qui ont impliqué Leonardo :
1. Gattuso devait demander le changement immédiatement et quand il a demandé de sortir il n’a pas été écouté
2. Leonardo a envoyé Ambrosini s’échauffer mais après le penalty de Milito, il a choisi Seedorf.
3. Seedorf n’a pas compris qu’il devait se dépecher, ses chaussures n’étaient pas attachées et il portait le maillot d’échauffement. Il faisait trop chaud pour porter le maillot de jeu.

L’équipe a choisi Seedorf comme principal coupable mais il s’est justifié en disant qu’il pensait entrer en deuxième mi-temps et qu’il avait besoin d’un échauffement particulier. Adriano Galliani lira aujourd’hui le rapport et décidera s’il est utile de prendre des sanctions ou pas. Ce qui est certain, c’est que demain, à la reprise des entrainements, l’équipe fera une réunion pour éclaircir plusieurs choses. Pour commencer, Leonardo doit apprendre à s’imposer en faisant valoir son autorité d’entraineur. Les départs combinés d’Ancelotti et de deux leaders comme Maldini et Kakà ont rendu l’équipe faible psychologiquement. Gattuso devra changer et avoir un comportement plus adéquat dans son rôle de capitaine. Quant à Seedorf, il risque d’être averti our son comportement trop détendu et la prochaine fois il devra être prêt à entrer.

Leonardo est également accusé et beaucoup de choses sont à revoir, à partir de la tactique. Ronaldinho continue à poser problème tactiquement. En effet, contre un milieu de terrain solide comme celui de l’Inter, aligner Ronaldinho et deux attaquants est trop déséquilibré. Leonardo apprécie le 4-3-1-2 mais pourrait changer après le fiasco observé durant le derby. Ce qui est certain, c’est que le jeune entraineur brésilien a du pain sur la planche.

Au niveau des dirigeants, après le derby, Berlusconi et Galliani sont allé au restaurant avec le pétrolier Taçi, toujours plus intéressé à devenir actionnaire de l’AC Milan. Son argent serait important pour le Milan car Berlusconi ne veut plus investir. Le président a décidé que l’équipe n’avait pas besoin d’être renforcée et un coup de mercato de dernière minute semble être écarté. L’AC Milan n’offira certainement pas le défenseur latéral demandé par Leonardo et le mercato du Milan est considéré comme le pire de toutes les équipes de Serie A!

Les tifosi sont tristes et déçus et c’est pour beaucoup le moment le plus difficile en tant que supporter qui a commencé avec le départ de Kakà, un mercato inexistant caractérisé par un manque de transparence et de réel projet d’avenir. L’équipe a été construite sans aucun sens est guidée par un manager / observateur de joueur qui n’a jamais voulu entrainer. Le résultat a été sans appel lors du derby où l’Inter a pris un malin plaisir à humilier l’AC Milan. Les tifosi de l’Inter en ont rajouté une couche en chantant “Non si vende Kakà” et “Siam’ venuti fin qua, siam’ venut fin qua, per vedere segnare Kakà”, le chant que les tifosi de l’AC Milan avaient dédié à Kakà. L’humiliation a été totale, tout est allé trop loin et la saison (en espérant que ça se limite à une seule saison) sera très difficile car il est maintenant trop tard pour changer quoi que ce soit : il ne reste que quelques heures d’ici la fin du mercato…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines