Magazine Cyclisme

“ Jimmy a enterré la Coupe ! ”

Publié le 31 août 2009 par Roltiss @roltiss
“ Jimmy a enterré la Coupe ! ”
Yauheni Hutarovich figurait parmi les favoris pour le sprint. Mais il s’est usé dans l’échappée
www.lanouvellerepublique.fr
Autorisation du 03.02.2005

Dimitri Champion (le champion de France a été l'instigateur de l'échappée du jour) : « L'équipe Bretagne - Schuller se devait d'être devant. C'était mon tour. J'ai vraiment cru, à un moment, que ça irait au bout mais avec les Euskaltel et les Caisse d'Épargne qui se sont mis à rouler, ça devenait impossible. Les équipes étrangères nous gâchent vraiment la Coupe de France lorsqu'elles courent de cette façon ! »
Cyril Lemoine (4e, le Tourangeau a d'abord tenté de se glisser dans l'échappée) : « Nous n'avons jamais pu rentrer. C'est parti sur de petites routes et j'avais déjà mis du temps à remonter le peloton. Au début, Engoulvent ne roulait pas sous prétexte qu'il avait quelqu'un devant (Coutouly) et puis ils ont à nouveau embrayé. On se faisait prendre du temps. On a donc décidé de se relever, mais dans l'histoire, j'ai usé pas mal de cartouches pour pouvoir disputer le sprint. »
Alexandre Blain (Le coureur de Cofidis a fortement participé à l'échappée dans la Brenne) : « Quand j'ai vu que Coutouly ne roulait plus dans le groupe, j'ai compris qu'on n'irait pas au bout. En fait, la Coupe de France et son classement général tronquent la course. Moi, j'étais venu courir ça comme une grosse classique, mais c'est resté cadenassé et Jimmy (Casper) a définitivement enterré la Coupe. Au moins, j'aurai fait la course, mais c'est une maigre consolation. »
Yauheni Hutarovich (Le sprinter de la Française des Jeux figurait au rang des attaquants du jour) : « Il fallait que la Française des Jeux soit devant. Quand le coup est parti, c'était des petites routes et j'étais devant. Il fallait que j'y aille. Après, pour le sprint, j'étais vraiment à bloc. Là, c'était la tête plus que les jambes qui pédalait parce que les jambes, je ne les sentais plus… »

Châteauroux. Le sprinter de l'équipe Besson Chaussures - Sojasun s'est montré insatiable en haut de l'avenue de La Châtre. Le Picard avait annoncé qu'il voulait remporter sa dixième victoire de la saison dans la Classic de l'Indre : mission accomplie. Son succès indrien lui assure quasiment du même coup la victoire finale dans la Coupe de France. Romain Feillu, deuxième hier, compte en effet près de cent points de retard au classement général. A moins d'un exploit lors des deux dernières manches, il laissera à Jimmy Casper le soin de boucler une extraordinaire saison.

CLASSIC DE L'INDRE • COUPE DE FRANCE • COUPE DE FRANCE DES JEUNES
 
CLASSIC DE L'INDRE
 

1. Jimmy Casper (Besson Chaussures - Sojasun), les 201,8 km en 4 h 11'04 ; 2. Romain Feillu (Agritubel) ; 3. Anthony Ravard (Agritubel) ; 4. Lemoine (Skil-Shimano) ; 5. Hondo (All, PSK-Whirlpool) ; 6. Bonsergent (Bretagne Schuller) ; 7. Morkov (Dan, Saxo Bank) ; 8. Siedler (All, Voralberg) ;… 95. Vogondy (Agritubel), m.t. ; 106. B. Feillu (Agritubel), à 1'38.
 
COUPE DE FRANCE
 

Après neuf manches : 1. Jimmy Casper (Besson Chaussures - Sojasun), 193 pts ; 2. Feillu R. (Agritubel), 97 pts ; 3. Geslin (Française des Jeux), 80 pts.
 
COUPE DE FRANCE DES JEUNES
 

1. Romain Feillu (Agritubel), 97 pts ; 2. Ladagnous (Française des Jeux), 55 pts ; 3. Kadri (Ag2r-La Mondiale), 42 pts.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines