Magazine Humeur

Harkis, Allez-vous assister à l'Hommage Nationale aux Harkis ?

Publié le 31 août 2009 par Harki45

Il y a huit ans le 25 septembre 2001, le Président de la République Monsieur Jacques Chirac a voulu que soit gravé dans la pierre, dans toute la France, l’article 1er de la loi du 11 juin 1994 : « La République française témoigne sa reconnaissance envers les anciens membres des formations supplétives et assimilés ou victimes de la captivité en Algérie pour les sacrifices qu’ils ont consentis ».

Mémorial de l'Aurès

Harkis, Allez-vous assister à l'Hommage Nationale aux Harkis ?
Hommage aux Harkis à Amboise

A ce jour les harkis attendent les promesses du Président de la République Monsieur Nicolas Sarkozy, marquant enfin, après 47 ans d’oubli et d’occultation, la reconnaissance de l’abandon et du massacre des Harkis et de leurs familles, après le faux cessez le feu du 19 mars 1962.

Aujourd’hui, la plupart des associations de harkis ont fait part d'une certaine déception après le discours de Nicolas Sarkozy, qui avait jugé que la France devait REPARATION aux harkis et à leurs enfants envers qui elle a une DETTE.

Certains attendent la reconnaissance de la responsabilité de la France dans l'abandon et la relégation des harkis, ce qui n'ait pas le cas, ça veut dire que le combat continue.

Nous trouvons cela fort regrettable, que les mesures annoncées en faveur des harkis n’aillent dans le bon sens. Cela risque de remettre en cause la réconciliation entre les deux rives de la Méditerranée.

Depuis 2001, les harkis reçoivent l'Hommage Solennel de la Nation par l’intermédiaire de la journée hommage aux harkis, le 25 septembre, car pour les harkis aussi, si les accords d'Evian ont scellé la fin des hostilités militaires, ils n'ont pas marqué la fin des souffrances.

Pour les harkis, il s'agit aujourd'hui d'une question d'équité. Il faut réparer les fautes qui ont été commises si on veut donner une crédibilité à la journée en hommage aux harkis.

Une réparation qui prendra d'abord la forme d'un solde de tout compte pour les harkis et aux enfants de harkis, pour qui le gouvernement doit mobiliser tous les moyens en termes d'accès à l’emploi et à la propriété.

Aujourd’hui, la majeur partie des harkis ont disparu. Pour les derniers harkis, soucieux d'en finir avec l'ingratitude de la France, attendent du chef de l'Etat une réparation financière, pour clore la douloureuse histoire harkie

A cet égard, la cause des harkis est une cause sacrée, car on ne peut pas les tenir responsables d'avoir cru dans la parole de la France. Si une faute a été commise, c'est pas par eux, c'est par la collectivité nationale…

La Question du jour : Allez-vous assister à l'Hommage Nationale aux Harkis le vendredi 25 septembre 2009 ?
Cliquez sur le lien ci-dessous pour répondre

http://www.pouroucontre.com/cgi-file/vote.cgi?num=68919

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Harki45 1604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines