Magazine Insolite

Gazouillis

Publié le 31 août 2009 par Didier Vincent
Twitterific

Photobucket

Un geek est assis sur une chaise à roulettes et pense gérer le monde de sa souris. C’est un petit dieu. Ou même un nolife, comme Dieu. Un geek a pour cela plusieurs idées volages par seconde, qu’il a bookmarkées, comme s’il allait jamais en arrière tel un bibliophile qui alignerait les livres sur des étagères sans jamais les ouvrir. Pour un geek, le monde est une simple interface 2.0 dont il chatouille les différentes parties sous la surface (grande comme un timbre poste) de sa souris. Il croit qu’il règne, c’est Don Quichotte en somme. Il défouraille à tout va toutes ses micro idées pour les mettre à jour dans une constellation bruissante de gazouillis.

Ah ! Les gazouillis ! ça gaze ? Non, ça gazouille ! Et voilà la boite à coucous qui va tapisser l’écran de l’ordi d’un tas de post-it gigantesque et hétéroclite. Le bordel fait interface. L’interfaçage du bordel : Twitter. Ubu roi des Shadocks, Brazil de fous, brassage cataclysmique de cris d’écureuils…heu…non…d’oiseaux. Mais bon, ne vous y fiez pas, ils ne se sont pas tous ligués pour tirer une baleine de je ne sais quel traquenard, ce serait trop simple. C’est une immense rhapsodie de « moi » s’égosillant dans une jungle touffue d’autres et ce, à perte de vue. A perte de temps aussi.

Twitter, c’est une tentative de mettre en conserve le fourmillement d’Internet. Mais c’est ouvert. Les jeunes ne s’y sont pas trompés qui vivent en tribus fermées. Ils n’y vont pas : ça fait peur, cette jungle aux échos infinis qui succèdent inexorablement aux échos infinis. Ils préfèrent largement la sécurité que procure Face Book ou Les Copains d’Avant (heu…les moins jeunes ça). C’est la dangerosité d’un outil qui veut englober la totalité, un outil totalitaire. L’addiction des nolife, zombies des temps modernes en est la preuve.






Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine