Magazine

La bulle immobiliere française se dégonfle

Publié le 23 août 2009 par Docg
La bulle immobiliere française se dégonfle

Source : CGEDD d’après INSEE, bases de données notariales, indices Notaires-INSEE désaisonnalisés, Freddie Mac, FHFA, R.Shiller, US Bureau of Economic Analysis, Census Bureau, Bureau of Labor Statistics, UK DCLG, UK National Statistics.


Ce graphique très démonstratif (cliquer sur l'image pour voir la totalité du graphique) est issu des travaux de Jacques Friggit, célèbre économiste français spécialiste de l'immobilier. Les graphiques sont maintenant publiés sur un site officiel et mis à jour très régulièrement.
Ses données sont incontestables et représentent à mon sens un des meilleurs indicateurs sur le sujet. Le principe de la méthode est de comparer au cours du temps le coût d'un bien immobilier par rapport aux revenus disponibles des ménages. Le détail du calcul de cette méthode et les références sont données au bas de la page citée. Qu'y voit-on?
Nous y retrouvons naturellement l'éclatement de la bulle immobilière américaine (en bleu) dont j'avais donné une vidéo éloquente il y a quelques jours. En rouge, nous apprécions l'intensité de la bulle immobilière du Royaume-Uni, dont le dégonflement d'ores et déjà en cours est souhaité par des officiels de la Banque d'Angleterre. Et enfin en noir, le début du dégonflement de la bulle immobilière française. La réalité de cette bulle française a été niée de façon totalement incroyable pendant plusieurs années et le site bulle immobilière a dénoncé cette forfaiture depuis 2005. A cette époque et encore très récemment, on encourageait les français à acheter de l'immobilier tout en sachant que son potentiel de baisse était considérable. Ce qu'il y a de plus intéressant dans les graphiques de Friggit est le retour inéluctable dans ce que Friggit appelle "le tunnel", qui est situé autour de la valeur 1 (entre 0,9 et 1,1).
L'enseignement à tirer de ce graphique est que la bulle immobilière française est une réalité incontestable et après son gonflement entre 2000 et 2007, nous allons naturellement assister à son dégonflement. Seule la rapidité de la décroissance est inconnue.
Nous verrons prochainement en détail les chiffres Paris-Province pour nous faire une idée plus précise de ce qui est déjà survenu et du chemin qui reste à parcourir pour le retour dans le Tunnel.

Non, ne croyez pas les personnes qui vous disent : "l'immobilier, ça ne baisse jamais!", "la pierre est un placement sûr", ...
Soyez critiques, soyez ouverts!
L'immobilier fait partie des piliers de l'investissement, mais à certaines périodes il vaut mieux ne pas en acheter et savoir attendre. Comme l'ensemble des actifs d'ailleurs. La recherche du parfait timing est indispensable pour transformer un investissement en réussite financière , mais ce n'est pas toujours simple.

"La difficulté de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre" Beaumarchais.

Quant à la patience, nous en avons déjà parlé là....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Docg 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog