Magazine Culture

Inglourious Basterds de Quentin Tarentino

Par Reno
Inglourious Basterds de Quentin Tarentino On en a beaucoup parlé. J'ai vu des affiches dans toutes les gares où je suis passé (je connais par coeur ce que dit chacun des personnages : ça a constitué un jeu de retrouver les répliques dans le film). Alors je me suis décidé à aller le voir en VO.

Conclusion : c'est un très bon film comme Tarentino sait les faire.

L'histoire est très bien menée, malgré quelques baisses de rythme parfois. Les acteurs jouent très bien. Mention spéciale à Christoph Waltz, qui joue un méchant bien méchant, et à Brad Pitt qui m'a fait rire aux larmes avec son splendide accent italien.
Les scènes qui serrent le ventre (le premier chapitre prend vraiment aux tripes) succèdent aux scènes amusantes. Avec bien sûr des scènes d'une violence inouïe, comme toujours chez Tarentino.

Sauf que voilà, gros malaise en sortant de la salle. J'ai vraiment ressenti une grande gêne après avoir vu ce film. Après avoir réfléchi, je pense que cela vient du fait que la Seconde Guerre mondiale a été assez horrible pour qu'on réécrive par dessus une histoire comme celle-là.
Je me doute que cela fait un peu terre à terre. La violence des films de Tarentino ne m'a jamais dérangé : Pulp fiction et Kill Bill ont des très bons souvenirs cinématographiques. Mais là non, c'est trop pour moi.

Sinon, pour ceux qui hésitent, Ori a beaucoup aimé.

La page Allociné et la bande-annonce (film interdit au moins de 12 ans) :



Inglorious Basterds / de Quentin Tarentino ; avec Brad Pitt, Christoph Waltz, Mélanie Laurent, Dian Kruger, Daniel Brühl..., 2009.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Reno 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte