Magazine Informatique

L’aventure de la micro-informatique, jumelée avec le musée de l’informatique de Paris

Publié le 01 septembre 2009 par Imusee

Comme certains de nos fidèles lecteurs le savent, je suis actuellement pour quelques jours à Montréal, afin de finaliser et d’inaugurer la première exposition du futur musée de l’informatique du Québec. Cette exposition intitulée « L’aventure de la micro-informatique » a été conçue par le Pavillon d’Education Communautaire Hochelaga-Maisonneuve, sous la direction de Louise MONTGRAIN.

Histoire d’un projet
Un peu d’histoire tout d’abord pour vous raconter la genèse de ce projet. De passage en octobre 2008 à Montréal pour une conférence sur l’informatique décisionnelle, j’ai profité de mon séjour pour tenter de rencontrer quelques personnes potentiellement intéressées par l’histoire de l’informatique : Le centre des sciences de Montréal, et ce que j’avais identifié comme « le micro-musée ». Ma démarche a quelque peu surpris Louise MONTGRAIN, directrice du Pavillon d’Education Communautaire Hochelaga-Maisonneuve, propriétaire de ce micro-musée. Une collection impressionnante d’artefacts des débuts de la micro-informatique, qui « dormaient » à l’étage dans une pièce fermée à clef. Mon interlocutrice m’avouera plus tard que la pièce en question n’avait sans doute pas été ouverte depuis quelques années…

P1000441
Mon objectif était simple, poursuivre et étendre le travail réalisé en France avec le musée de l’informatique et faire bénéficier d’autres musées de notre expérience et surtout partager notre passion. Si autant de gens se pressent au musée de l’informatique de Paris, sans doute la même attente existe-t-elle dans les autres pays. La proximité culturelle et linguistique de nos cousins d’Amérique ne pouvait que faciliter les choses. C’est d’ailleurs l’objectif que nous avons fixé à l’association AntéMémoire, fédérer les musées et clubs informatiques soucieux de la préservation et de la transmission de l’histoire de l’informatique. C’est ainsi que le premier pas du jumelage entre le “iMusée” de Montréal et le musée de l’informatique de Paris, a été franchi.

La présentation de notre travail réalisé à Paris a convaincu Louise MONTGRAIN de l’intérêt que représentait cette collection dormante et qu’elle méritait d’être mise en lumière.

Commanditaires bienvenus
Le Pavillon d’Education Communautaire (PEC) est un organisme à but non lucratif qui propose aux habitants du quartier Hochelaga-Maisonneuve des activités et des formations dans des domaines très divers : artistiques (peinture, danse, sculpture…), éducatif (initiation à l’informatique, alphabétisation…), etc.
Le PEC est le poumon d’activité du quartier, apportant à de nombreux habitants les activités culturelles et éducatives auxquelles ils ne pourraient pas avoir accès.
Le PEC apporte ainsi ses services à plus de mille membres qui moyennant une adhésion annuelle très modique, peuvent bénéficier de tous les cours et de toutes les activités proposés. Ils participent financièrement s’ils le peuvent, en fonction de leurs moyens. Des services supplémentaires comme une garderie, une friperie, etc sont également développés.
Pour assurer ces activités au service de la population, le PEC doit équilibrer son budget, appuyé sur la participation des membres, mais surtout sur les subventions locales et gouvernementales, et sur les dons privés. L’ensemble des fonds dégagés par le futur musée de l’informatique servira ainsi à financer les activités communautaires du PEC.

L’exposition, une première étape

P1000440
En proposant cette exposition, le PEC compte d’une part attirer de nombreux visiteurs et commanditaires de la ville de Montréal toute entière, mais aussi mettre en lumière sa collection. Ainsi cette première exposition devrait être la première brique d’un projet plus ambitieux de création à terme d’un véritable musée permanent de l’histoire de l’informatique. Une belle histoire qui m’en rappelle une autre…

Pendant près d’un an, les équipes de bénévoles et les employés du PEC ont travaillé à la création de cette exposition. Je voudrais tout d’abord saluer le travail de deux personnes, Marc-André LEGER et Geneviève LAROUCHE. Informaticien de formation et Professeur d’informatique à l’Université de Sherbrooke, Marc-André assurera les visites et l’animation pendant toute cette semaine d’exposition. Geneviève est une jeune spécialiste de la muséologie et elle a mis tout son talent et sa passion dans la conception de cette exposition.

Comme toujours les derniers instants sont les plus éprouvants dans la mise en place d’un tel projet. Et à l’heure où je vous écris, beaucoup de détails restent à régler et d’installations à finaliser. Mais le projet est sur les bons rails et tout sera prêt pour l’inauguration ce mercredi à 17h précises. De nombreuses personnalités sont attendues, mais ce sera l’objet d’un prochain billet. Je vous avoue que pour une fois, c’est bien confortable d’être spectateur et de regarder les autres finaliser l’exposition

;-)

Je suis heureux de vous livrer cependant en avant-première quelques photos de l’exposition en cours de montage !

Philippe NIEUWBOURG
Directeur du Musée de l’Informatique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Imusee Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte