Magazine Voyages

Etre ou ne pas etre... visible [3]

Publié le 31 août 2009 par Jlboulin @etourismeinfo

L’audience d’un site est la clé de nombreuses actions menées par les Offices, les CDT, les CRT, et, plus globalement, de tout acteur impliqué dans l‘économie du tourisme telle qu’elle se pratique en 2009 :

- retour sur investissement des campagnes de promotion et de marketing direct ; – défense et conquête de parts de marché, à travers résas et vente de forfaits ; – impact des actions de service public et justification par rapport aux budgets collectifs engagés ; – etc.

La bataille est rude, surtout pour les acteurs institutionnels qui ne disposent pas des forces de frappes budgétaires engagées par les groupes privés, déjà connus (Pierre et Vacances, Club Med…) ou nouveaux venus (Booking, abritel…).

Avant de rentrer dans des suggestions stratégiques, il m’a paru utile de voir où on en était en matière d’audience. Je me suis appuyé sur Google ad planner (données France, fourchette prise entre les repères cookies et users), pour disposer d’estimations statistiques.
Au niveau national, à titre d’exemple :

- abritel.fr fait entre 700 000 et 1 000 000 de visiteurs uniques par mois; tourisme.fr serait entre 300 et 500 000 (avec apparement une forte chute depuis l’année dernière, à vérifier); pierreetvacances.com entre 250 et 500 000 et franceguide.com entre 150 et 300 000. Booking.com est, pour sa part, à des niveaux compris entre 1,2 et 2 000 000 de visiteurs uniques par mois.

- au niveau régional, j’ai choisi le languedoc Roussillon, où j’ai passé du bon temps dernièrement. Le CRT à travers son site sunfrance.com, se situerait entre 13 et 24 000 visiteurs mensuels. Sur la requête “tourisme languedoc roussillon” il a plusieurs concurrents, dont visite.org compris entre 58 et 120 000 visiteurs mensuels, jedecouvrelafrance.com, entre 100 et 200 000 visiteurs mensuels; cybevasion.com, entre 5 et 13 000 visiteurs mensuels, et, bien sûr, l’inévitable tripadvisor.com, et son audience comprise entre 200 et 400 000 visiteurs mensuels, en France.

- au niveau local, par exemple l’Hérault, le CDT sur herault-tourisme.com aurait une audience comprise entre 11 000 et 25 000 visiteurs uniques par mois. Si l’on observe les résultats obtenus avec une requête “tourisme hérault”, il arrive en tête sur google.fr, en compagnie de plusieurs sites d’OT, dont celui de Valras qui serait entre 15 et 29 000 visiteurs mensuels. Mais il est tallonné par le site découvrir l’Hérault, dont l’audience serait comprise entre 36 et 78 000 visiteurs mensuels.

Qu’est-ce que cela m’inspire ?

Primo : les estimations de Google sont elles-fiables ? Qui peut me confirmer les chiffres avancés ?
Secundo : il y a plus de sites “forts” privés que publics. Evidemment, les institutionnels travaillent à une échelle territorialisée qui ne permet pas de jouer sur des volumes de contenus aussi importants. Mais, à mon avis, il y aurait de la place pour des sites thématisés institutionnels nationaux et forts (camping, hôtels, rando, etc.). Pour info Gites de france, fait entre 250 et 460 000 visiteurs mensuels. Apparemment plus fort que franceguide, mais sous réserve de confirmation par les intéressés…
Tertio : de nombreux sites institutionnels, en particulier d’offices de tourisme, ont des audiences bien supérieures, au niveau local, à des sites vivant de la commercialisation d’espaces publicitaires, achetés parfois fort cher par les prestataires touristisques. Il serait judicieux à mon avis de communiquer plus sur ces chiffres d’audience, pour faire valoir une légitimité souvent mise à mal. Peut être qu’Atout France (au hasard ;-)) pourrait mettre en place une sorte de médiamétrie du web e-touristique pour nous aider à y voir plus clair… ?

Que pensez-vous de tout cela ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlboulin 67969 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine