Magazine

Abeille sentinelle

Publié le 01 septembre 2009 par Nicole Guichard

http://www.developpementdurable.com/gfx/newsArticles/zoomThumbs/090511114418.jpg
60 000 abeilles sur le toit du Grand Palais à Paris-Développement durable.com

Les abeilles produisent plus de miel sur le toit des grandes villes : Le nouveaux locataires ont pris possession du château de Versailles, de l'Opéra de Lille et d'encore bien d'autres édifices en France : les abeilles. Elles trouvent en ville tout ce qu'il faut pour se nourrir, explique Nicolas Géant, apiculteur en charge des ruches installées sur le toit du Grand Palais, à Paris. Une myriade de fleurs et d'arbres s'offre à elles. Au contraire de la campagne, où le paysage n'est fait que de champs qui se succèdent les uns aux autres.


Les abeilles de Nicolas Géant ont trouvé au Grand Palais un emplacement de rêve, disposant notamment du parc de l'Elysée et du jardin des Tuileries. La pollution des villes n'est certes pas idéale, mais, comme l'explique l'apiculteur, il y en a une autre, bien plus grave, celle due aux insecticides, engrais et fongicides en tout genre. Dans les campagnes, le taux de mortalité est de 30 % à 50%, alors qu'il est bien moindre en ville.


Les abeilles produisent plus de miel sur le toit des grandes villes-Lucie Lecocq-Le Monde-28.08.09-Lire la suite...

http://www.developpementdurable.com/gfx/newsArticles/zoomThumbs/090511114418.jpg

60 000 abeilles sur le toit du Grand Palais à Paris-Développement durable.com

Les abeilles produisent plus de miel sur le toit des grandes villes : Le nouveaux locataires ont pris possession du château de Versailles, de l'Opéra de Lille et d'encore bien d'autres édifices en France : les abeilles. Elles trouvent en ville tout ce qu'il faut pour se nourrir, explique Nicolas Géant, apiculteur en charge des ruches installées sur le toit du Grand Palais, à Paris. Une myriade de fleurs et d'arbres s'offre à elles. Au contraire de la campagne, où le paysage n'est fait que de champs qui se succèdent les uns aux autres.


Les abeilles de Nicolas Géant ont trouvé au Grand Palais un emplacement de rêve, disposant notamment du parc de l'Elysée et du jardin des Tuileries. La pollution des villes n'est certes pas idéale, mais, comme l'explique l'apiculteur, il y en a une autre, bien plus grave, celle due aux insecticides, engrais et fongicides en tout genre. Dans les campagnes, le taux de mortalité est de 30 % à 50%, alors qu'il est bien moindre en ville.


Les abeilles produisent plus de miel sur le toit des grandes villes-Lucie Lecocq-Le Monde-28.08.09-Lire la suite...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicole Guichard 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog