Magazine

Nous vous devons plus que...

Publié le 01 septembre 2009 par Musaraign

D'aucun nous vante les mérites de la campagne par opposition aux villes surchargées d'habitants (oui, il y a des gens qui habitent en ville !), du charme de l'isolement, de la vie paisible.
D'autres glorifient le télétravail (c'est bon pour lutter contre la grippette et le réchauffement climatique !), évolution majeure de notre société qui permet à tous ceux dont l'activité est compatible d'exercer depuis chez eux.

Seulement voilà, il arrive que les choses ne se passent pas exactement comme vous l'aviez prévu et votre serviteur est en train d'en faire les frais !

En effet ce matin, à 9h36 pétante, voilà-t-y pas que la maison se retrouve plongée dans le noir ! La connexion à Internet (vous savez, ce lien qui nous rattache à la civilisation) saute, le téléphone s'affole en disant qu'il a besoin d'une ligne et vous voilà contraint de mettre en pause toute activité.

Pourquoi ? Pour le savoir il faut appeler - avec votre mobile et via un numéro surtaxé, évidemment - le service de dépannage d'EDF qui, au bout de quelques minutes et après vous avoir identifié vous annonce, grâce à une bande enregistrée que des travaux sont en cours dans votre quartier, et que l'électricité devrait être rétablie dans un délai qu'on ne peut vous signifier !

C'est à ce moment précis que l'on se rend compte à quel point on est asservis au progrès et que de la simple fourniture d'électricité dépend une grande partie de votre vie et de votre activité.
Cela ne m'empêche pas de dire haut et fort combien je trouve rétrograde avec les moyens dont nous disposons aujourd'hui de ne pas pouvoir prévenir très localement les clients qui seront coupés avant que ça n'arrive !

De là à ce que je demande une réduction de mon abonnement EDF au prorata des heures de privation de service, il n'y a qu'un pas !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Musaraign 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte