Magazine High tech

Bing dans la version française de son Messenger

Publié le 01 juin 2009 par Livestudio
Bing dans la version française de son Messenger
Le 3 juin 2009 au plus tard, Microsoft ouvrira sur le Web son nouveau moteur de recherche, Bing. Seule la version américaine du site sera livrée complète. Les internautes français, eux, ne disposeront que d'une version bêta, limitée pendant quelques mois dans ses possibilités de sous-catégorisation et de moteur thématique (shopping, voyage...). Ils auront droit néanmoins à une petite exclusivité, grâce à un développement maison de Microsoft France.
Il s'agit de l'intégration de Bing au logiciel de messagerie instantanée Windows Live Messenger. L'intérêt ? Pouvoir effectuer des recherches à plusieurs, par l'intermédiaire de Bing, tout en conversant sur Messenger (à la voix ou au clavier). Le principe est le même que pour le partage de photos ou de jeux en ligne, déjà permis avec Windows Live Messenger. Une nouvelle fonction, Shared Search Messenger, va ainsi faire son apparition dans le logiciel de messagerie instantanée (mise à jour automatique).
Faire son shopping à deux
Bing dans la version française de son Messenger
Pour l'utiliser, l'internaute doit inviter un de ses contacts – qui acceptera ou non – à partager une recherche (à partir du menu Activités). Si la réponse est positive, la page Web de Bing.fr s'affichera à côté de l'espace de conversation de Messenger. Les deux utilisateurs pourront alors « cosurfer » dans cette fenêtre : chacun peut saisir les termes de recherche et cliquer sur les liens. Ils peuvent bien sûr commenter en direct l'avancée de leurs recherches, par exemple pour choisir un restaurant ou un nouvel appareil photo (voir exemple ci-contre). Au départ limitée à la France, la fonction Shared Search Messenger sera peut-être étendue ensuite à d'autres pays.
Microsoft n'est pas le seul à pousser les possibilités de partage d'informations en direct. La nouvelle version de Skype (4.1), dont la bêta est disponible au téléchargement, permet de voir l'écran d'ordinateur de son interlocuteur en cours de conversation. Mais le partage n'est autorisé que dans un sens et le propriétaire de l'écran garde évidemment le contrôle des opérations. De là à la navigation en commun sur le Web (pas uniquement sur un moteur de recherche), il n'y a qu'un pas que Microsoft et Skype ne tarderont pas à franchir.
Source: 01Net.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livestudio 3048 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog