Magazine Insolite

Hôpital : 10 situations rocambolesques

Par Dan

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2e/Hospital_corridor_2.jpg

crédit photo : wikipédia

Je pensais avoir vu beaucoup de choses à l'hôpital. Je pensais même être devenu difficilement surprenable. C'était sans compter l'ingéniosité des patients, leur ouverture d'esprit et leurs idées aussi farfelues que bizarres pour certains...
Voici les 10 situations les plus rocambolesques que j'ai vécu à l'hôpital:


10. J'ai eu un patient (environ 40 ans) qui n'urinait JAMAIS aux WC. Il faisait toujours pipi dans un coin de sa chambre, contre le mur, en face son lit...Un véritable bonheur, le matin, en prenant mon service.


9. J'ai eu une patiente (85 ans) qui, quand elle était constipée, s'auto-débouchait avec ses doigts, dans son lit et les frottait contre la barrière pour enlever l'excédent de caca collé.


8. Une variante. Toujours chez une personne âgée constipée, elle s'est auto-débouchée en se mettant dans le derrière une cuillère à café qu'elle avait trouvé sur le plateau du petit déjeuner. Quoi de plus normal lorsqu'on sait que cette petite cuillère à été renvoyé aux cuisines pour être nettoyée et certainement resservie à quelqu'un d'autre le lendemain.


7. Un patient, énervé car on le reperfusait, a balancé du haut du 5ème étage le pousse seringue électrique, le pied à perfusion sur roulette et toutes les perfusions qu'on lui avait mises. Il a évidement arraché le cathéter. Le tout est quand même tombé pas loin d'une personne, 15 mètres plus bas. Elle a eu la frayeur de sa vie et moi aussi car j'étais dans la chambre à ce moment-là et j'ai tout vu sans rien pouvoir faire !


6. J'ai participé à une course-poursuite dans les étages de l'hôpital pour rattraper un patient qui pensait s'échapper en passant par la trappe qui montait sur les toits de l'hôpital. Ça a duré toute la matinée, mais il a fini par comprendre que ça ne menait nulle part!


5. J'ai surpris un couple en plein ébat amoureux alors que je faisais mon tour de soins. Aussi mal à l'aise qu'eux, je suis vite ressorti de la chambre, et il semblerait quand même que je les ait coupés dans leur élan.


4. En aidant une patiente à se tourner dans son lit, elle s'est accrochée à moi. Normal, me direz-vous. Pas quand on a une blouse à pressions. Elle m'a tout arraché sans que j'aie le temps de réagir.


3. Avant de partir et laisser ma place à ma collègue de nuit, je fais un dernier tour des chambres pour m'assurer que tout va bien. Un petit jeune de 20 ans avait de la visite. Ses copains étaient venus le voir car il était opéré le lendemain. Ils étaient tous bourrés. Ils avaient amené des pizzas, des bières, la console de jeu était branchée sur la télé de la chambre, et ils étaient complètement ivres ! La raison de cette fiesta ? Fêter la fin de leurs exams, obtenus 1 semaine auparavant.


2. L'aide-soignant de l'étage en dessous, qui a environ 30 ans de plus que moi, et me dit devant tout le monde, dans l'infirmerie, alors que la conversation dérapait: "Tu sais, si jamais tu t'ennuies avec les filles, passe me voir !". Le tout en essayant de me mettre la main sur l'épaule. Gros malaise, gros coup de chaud, j'ai détalé comme un lapin.


1. Une petite patiente, trop adorable et qui me suivait partout, accrochée à la poche de ma blouse. Elle souriait à tout le monde et je crois que je n'ai jamais autant rigolé quand même, malgré l'énervement du début. D'ailleurs, j'ai raconté cette histoire sur le blog...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dan 690 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte