Magazine Marketing & Publicité

Un spot qui ne manque pas de sel

Publié le 01 septembre 2009 par Coupsdepub
Comment vendre le fait que les plats cuisinés de Knorr contiennent désormais 20% de sel en moins ?

La facilité (et dans la pub, c'est peu dire qu'on a souvent recours à la facilité...même si des fois le parcours est drôlement compliqué pour arriver à un résultat simple), la facilité ça ressemblerait un peu à cela :



Deux retraités (jeunes retraités hein, cheveux blancs et rides mais pas trop non plus) sont en train de faire une activité sportive, genre du vélo (le vélo c'est bien, ça fait moins snob que le golf, qui est plus segmentarisant, et le brief demande que l'on s'adresse à la cible la plus grande possible). Bref, nos deux jeunes retraités sont en train de rouler joyeusement sur une petite route de campagne.

Le premier sue à grosses gouttes et zigzague sur la route, visiblement fatigué. Le second pète le feu, et pourtant il n'a pas pris de Viagra. Le premier dit péniblement (mais en articulant soigneusement, hein !) :
"Oh la la, je vais faire un malaise si ça continue !" (NB : peut-être à reformuler, faudrait pas non plus que cela ne soit trop anxiogène pour le téléspectateur)

Son copain, frais comme une rose, lui répond :
- "Moi ça ne risque pas de m'arriver ! Depuis que j'ai réduit ma consommation de sel, je n'ai plus de problèmes cardio-vasculaires!"

L'autre, à bout de souffle (mais toujours articulant soigneusement) :
- "Mais comment tu as fait ? Sans sel, c'est moins bon !"

Son copain, donnant l'impression de sortir de sa douche tellement il est frais :
- "C'est parce que tu ne connais pas encore les bons petits plats cuisinés Knorr avec 20% de sel en moins !"

Hop, là on passe au focus produit, on voit les bons petits plats Knorr fumants être posés sur une table en bois (c'est bien le bois, ça fait rustique, traditionnel, c'est rassurant). Voix off : "Avec 20% de sel en moins, et toujours autant de goût, les plats Knorr, c'est bon pour vous !"
Packshot, signature, jingle.

Pay off sur nos deux vieux, celui qui était à bout a repris des couleurs maintenant qu'il connaît le secret de son pote. Ce dernier conclut d'ailleurs sur une note "humoristique" :
- "Allez, encore 50 kilomètres et on rentre !"


On est d'accord, c'est déjà chiant à lire, alors imaginez à regarder... Heureusement, il y a une autre possibilité, plus originale, imaginée par DDB Toronto. Et là promis c'est beaucoup, beaucoup plus sympa :
 

Client: Knorr

Agency: DDB Canada, Toronto

Production Company: Sons and Daughters, Toronto

Director(s): David Hicks

Creatives: Adam Marsden (DoP) Andrew Simon (Creative Director) Paul Wallace (Creative Director) Paul Wallace (Art Director) Shelley Lewis (Art Director) David Ross (Copywriter) Brian Williams, Panic and Bob, Toronto (Editor) Andrew Schulze (Agency Producer) Dan Ford (Executive Producer) Rob Allan (Producer)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Coupsdepub 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte