Magazine

Le Banquier : Freakshow ou émission suintant de justice sociale?

Publié le 01 septembre 2009 par Le Détracteur

[ Edit : Je fais circuler une pétition ici à ce sujet ]

Comme certains ont bien pu le voir aujourd'hui, Le Banquier fait encore parler. Le Contracteur Destructif doit donc s'en mêler.

Le chroniqueur culturel Richard Therrien se demande, sur son blogue Cyberpresse, si l'émission n'est pas en train de déraper. En effet, il semblerait qu'une trisomique sera la concurrente dans l'une des émissions cette saison. En retour, Stéphane Laporte défend coûte que coûte le droit de la jeune fille de passer à la télévision si le coeur lui en dit, en mettant l'accent sur le fait que la principale qualité pour passer au Banquier, c'est d'avoir une personnalité attachante.

Récapitulons donc. De mon côté, j'avais déjà affirmé dans un billet que la ressemblance entre Le Banquier et l'émission Vivre au Max du roman de Patrick Sénécal " Le Vide " était frappante. Je disais aussi combien j'étais convaincu qu'une personne " normale " n'avait probablement aucune chance de participer au Banquier. Et avec le temps, je dois dire que Le Banquier me donne raison.

Tout d'abord, pour le cas qui nous intéresse, je dois mentionner que l'état de la jeune concurrente n'est pas ce qui doit scandaliser les gens. Je suis pour l'équité et la justice sociale, et je suis sincèrement d'avis que peu importe la couleur, l'origine, l'âge ou l'état de santé d'une personne, elle doit avoir les mêmes droits et possibilités que quiconque.

Cependant, le discours de monsieur Laporte me fait davantage penser à un discours de vendeur de voiture : " Tout le monde a le droit de s'endetter pour acheter nos produits. " D'ailleurs, monsieur Laporte fait un peu dévier le sujet, car je ne crois pas que monsieur Therrien souhaite qu'on interdise à une trisomique de participer à l'émission. Pour ma part, j'ose espérer que monsieur Therrien faisait plutôt référence au fait que la majorité des participants du Banquiers, attachants ou non, semblent avoir certains problèmes. Ou alors, TVA nous saupoudre ça de " spectacle " exagéré qui, en fin de compte, nous laisse croire que le concurrent est un bizarre. Même si ce n'est sans doute pas le but visé.

Pour vous donner un exemple, j'en reviens au concurrent qui était imitateur d'Elvis, se prenait pour Elvis, était déguisé en Elvis, et qui courrait sur le plateau avec sa cape. Attachant? Peut-être. Est-ce que cette personne est comme ça dans la vraie vie? On ne le saura jamais, mais il est clair qu'on lui a proposé de se déguiser et qu'on a monté l'émission autour de tout ça pour donner du " croustillant " aux téléspectateurs. Et ça fonctionne. Mais le résultat est quand même pareil : on a l'impression que la majorité des participants sont des excentriques extravagants, des weirdos ou des tarés.

Aussi, je me demande franchement si c'est un hasard que cette information soit sortie à l'avance. Richard Therrien dit qu'il a vu un extrait. Je ne suis pas surpris. Car, comme on le voit, ça soulève les passions, et le résultat, j'en suis convaincu, sera une hausse des cotes d'écoutes pour cette émission en particulier. Et c'est LÀ que réside le problème. C'est de profiter de l'état de la jeune fille pour se donner bonne contenance en tant qu'émission.

Je fais une prédiction : Si la jeune femme ne gagne presque rien, ou même si elle gagne un gros montant, je vous prédit qu'un mystérieux donateur (ou mieux, une entreprise qui va mettre son logo en évidence) lui offrira un montant supplémentaire, ou offrira de l'argent à je ne sais quelle organisme pour la trisomie. Le cas échéant, c'est bien évident que la fin me convient, mais le moyen est inexcusable.

La petite éruption de justice sociale sur le blogue de Stéphane Laporte me rappelle aussi un événement qui m'avait marqué. C'est cette fois où Rock et Belles Oreilles avait fait le sketch de la ligue de hockey des aveugles. RBO avaient reçu une plaque honorifique de la part d'une association d'aveugles pour les remercier d'avoir rit d'eux, comme ils rient de tous les gens normaux.

J'étais très impressionné par cette nouvelle. La différence ici, c'est que RBO n'avait aucun moyen de savoir qu'ils s'attireraient des félicitations du public, alors que TVA, j'en suis convaincu, ont sans doute beaucoup misé sur cette donnée lorsqu'ils ont reçu l'application de la jeune femme.

En dernier lieu, si on est complètement neutre, on peut sans doute affirmer que c'est un excellent coup de marketing de la part des Productions J, que ce soit volontaire ou non. Ça va leur rapporter de la visibilité, sans doute, et tant mieux pour eux. Mais ce qui me dérange le plus, ce n'est pas les moyens qu'utilisent les chaînes télévisées pour attirer des téléspectateurs, c'est le fait que les gens embarquent.

Pour faire un parallèle facile, je dis toujours qu'on a les politiciens qu'on mérite. En ce sens que je ne m'offusque pas du fait que des partis et des politiciens aux valeurs inacceptables existent. Un parti qui propose des trucs qui n'ont aucun espèce de sens n'est pas dangereux en soit. Il devient dangereux seulement s'il est élu, si les gens votent pour lui.

Bien c'est là même chose pour le Banquier. Qu'ils aient les méthodes les plus déplacées pour s'attirer la " sympathie " des gens et plus de cotes d'écoutes, ça ne me dérangera seulement si les gens approuvent ces méthodes en syntonisant cette chaîne et en regardant cette émission. C'est là que réside le plus grand problème dans cette société, je crois. Les gens ne se rendent pas compte que quand ils ne dénoncent pas quelque chose, ou au minimum quand il ne s'en offusquent pas, ils n'offrent aucune opposition, et de ce fait, les gens ou sociétés aux moeurs discutables sentent qu'elles ont le feu vert.

Je terminerai avec cette excellente conclusion que j'ai pondue ce matin même : Julie Snyder sait que les valises ne sont pas toutes dans son studio.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Détracteur 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte