Magazine Info Locale

Le tourisme joue son avenir le 29 novembre

Publié le 01 septembre 2009 par Danielle
web-loi-tourisme"Cette nouvelle loi, nous l'appelions de nos vœux depuis longtemps", déclarait ce mardi après-midi Jérémie Robyr, président de Valais Tourisme, lors de la conférence de presse du comité de soutien à la loi sur le tourisme. Une loi sur laquelle nous, citoyens valaisans, serons appelés à voter le 29 novembre. Tous les arguments en faveur de la loi comme les réponses aux opposants ont été mis en ligne sur un site internet à l'adresse www.oui-au-tourisme.ch. Le comité de soutien - appelé à s'agrandir au fil de ces prochains jours - fait son buzz sur Facebook.
"On ne conquiert pas le Cervin en espadrilles. Or, tout le monde s’entend sur ce point: le tourisme valaisan se retrouve aujourd’hui très mal chaussé pour affronter les défis de l’économie touristique". Des mots que l'on peut lire sur le site internet oui-au-tourisme.ch.
Quelque déclarations recueillies aujourd'hui:
"La loi garantit un tourisme plus professionnel et une vraie promotion. C'est notre seul chance de rester dans la course sur le marché touristique. Il est capital de voter en faveur de cette loi." Jérémie Robyr, président de Valais Tourisme et ancien président de la Commune de Montana.
"Le tourisme est une planche de salut pour l'économie de montagne. Il faut lui donner les moyens de ses ambitions." Jean-Albert Ferrez, député.
"Aujourd'hui, les forces se diluent. Grâce à la loi, elles s'uniront. N'ayons pas peur! Ayons confiance et opérons un choix citoyen. Nous ne pouvons être que gagnants." Luc Fellay, président de Champéry.
"Structures mieux adaptées, régions plus large, marketing moderne... C'est une loi tournée vers le futur pour défendre une des seules valeurs sûres de notre économie." Pierre-Antoine Pannatier, président de l'Association hôtelière du Valais.
"L'agritourisme et le tourisme lié à la vigne et au vin méritent une meilleure promotion. La loi la leur permet. En coordonnant mieux tourisme, économie et agriculture, nous serons plus efficaces". Jean-René Germanier, conseiller national, président de la Chambre valaisanne d'agriculture.
"La votation du 29 novembre est un choix à faire entre deux visions et deux façons de préparer le tourisme pour demain, une étant l'évolution de l'autre. C'est un choix qui déterminera notre capacité à travailler et développer le tourisme par une promotion et une organisation professionnelles. Pour Crans-Montana Tourisme, la loi proposée est meilleure que celle de 1996. Elle apporte de grands avantages structurels et une manne financière mieux garantie. Nous savons que la perfection n'existe pas en matière de loi mais ce que nous affirmons est que le oui au mois de novembre introduira une avancée probante dans le tourisme valaisan." Dominique Fumeaux, directeur de Crans-Montana Tourisme.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Danielle 1123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine