Magazine Culture

Horrible anniversaire

Par Eric Mccomber
Il y a 60 ans aujourd'hui, les armées des deux grands « guides », celles du Reich de Hitler et celles de l'URSS de Staline plongeaient en Pologne chacune de leur côté, précipitant le début de la seconde guerre mondiale.
Nous avons traversé Gdansk à vélo cet après-midi, qui était assiégée par des milliers de policiers. Ce dispositif avait été mis en place pour protéger un joli paquet de chefs d'états venus commémorer ou célébrer l'occasion, selon le point de vue. Chaque dix mètres un flic. Un qui donne l'ordre de prendre le trottoir, ou le contraire, ou de marcher à côté du vélo, un qui se croit cowboy dans un film, tout en cuir noir, l'autre sympathique, l'autre ébahi, l'autre schizophrène, des moches, des jolis, des simples employés, des endormis, des irrités, des fanatiques, des secrets, des hauts-gradés, des décorés, des pressés, des angoissés, des aguerris, des jeunots, des lents, des tranquilles, des calmes, des ahuris, des connards, des brillants, des souriants, des taciturnes, des rapides, des hystériques de la sirène, des chatouilleurs de crosse de gun, des qui s'emmerdent dans le véhicule, des conducteurs de paniers à salade, des alourdis par plein de matos… menottes, flingues, grenades, munitions, lampe-torche, matraque, talkie, mobile, machins…
Partout, partout, partout.
Heureusement, les Nazis ont perdu la guerre et les armées d'occupation ont été chassées, ainsi que l'omniprésente Gestapo. Ouf. On respire le bon air démocrassique.© Éric McComber

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Eric Mccomber 400 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog