Magazine Internet

Musique gratuite sur Internet

Publié le 11 octobre 2007 par Jean-Michel Plisson
Le téléchargement gratuit et légal de musique sur Internet est en passe de devenir une réalité. En effet, depuis Napster en 2000, les internautes téléchargent gratuitement de plus en plus de musique sans trop se soucier de la légalité. Les maisons de disques et les distributeurs crient au scandale et attaquent quelques internautes malchanceux afin de créer des exemples. Heureusement un mouvement de fond est en train de voir le jour : il s'agit de la mise à disposition gratuite de musique par les artistes qui ne sont pas ou ne sont plus liés par contrats à des maisons de disques.       RadioHead propose son dernier disque, In Rainbows, en téléchargement 100% légal sur son site avec un prix libre. Le coût du téléchargement est librement choisi par l'internaute lors du téléchargement. Depuis cette annonce, le site de Radiohead a multiplié son nombre de visites par 10 et est devenu le premier site musical anglais visité. Cette opération est possible car Radiohead n'est plus sous contrat avec son ancienne maison de disques. En fait, ils risquent de gagner autant sinon plus d'argent de cette manière qu'avant. En effet, avec le système actuel, les maisons de disques et les distributeurs gardent la part du lion et les artistes ne reçoivent que des miettes. Avec la méthode du téléchargement gratuit, le consommateur dépensera moins, l'artiste gagnera autant et même plus avec les recettes des concerts et des produits dérivés et les maisons de disques et les distributeurs qui ne servent plus à rien ne gagneront plus rien.    Manu Chao a mis son dernier single en téléchargement gratuit avant la vente de son dernier album et à indiqué que ses prochains albums seront librement téléchargeables. Des artistes comme Oasis ou Jamiroquaï vont faire la même chose. Espérons que beaucoup d'artistes s'aperçoivent de l'inutilité de leur maison de disque et des distributeurs et proposent leurs oeuvres en téléchargement gratuits. Evidement, pour que cela soit possible, il faut que les artistes n'aient pas de contrat en cours avec une maison d'édition. De toute façon, comme tous les grands groupes réfléchissent à ce nouveau mode de distrobution, il semple évident que les contrats actuels ne seront pas tous renouvelés et que de plus en plus d'artistes proposeront leurs chanson gratuitement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Michel Plisson 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine