Magazine

[Critique] Battlefield Bad Company sur Xbox 360

Publié le 29 août 2009 par Nistyk

battlefield-bad-company

Bonjour, je m’appelle Preston Malowe, j’opère dans le 222ème bataillon de l’armée de terre américaine, plus exactement dans la compagnie B, la Bad company.

Nous formons une équipe de quatre hommes, il y a le sergent  Samuel D. Redford qui dirige cette bande, ensuite Terrence Sweetwater lui il est comme qui dirait un technicien, il gère tout ce qui est communication et puis le dernier c’est Haggard, un vrai taré ce mec, il adore un peu trop ses explosifs.

Non nous ne sommes pas des soldats hors pairs, on nous qualifie plutôt de bons à rien, de bras cassés, bref les déchets de l’armée. On est ici pour préparer le terrain, vous comprenez, ils ne vont quand même pas envoyer de bons soldats se faire plomber.

0000167526

Voila les présentations sont faites, et non vous ne rêvez pas, pour une fois il ne s’agit pas de surhommes gonflés à la testostérone ou de gars capables de tuer une mouche en plein vol avec une balle et tout ça les yeux bandés, mais bien d’hommes tout simples voir simplets ayant un passé pas des plus angéliques. On peut dire qu’avec eux on ne s’ennuie pas, ils vous sortent tout un tas de répliques les plus énormes les unes que les autres, avec le fameux “c’est où ? DTC !”; ou bien “ma cousine a une voix sexy, mais tu verrais sa gueule” dans le jeu c’est plus développé mais ici c’est juste pour vous donner un aperçu de l’ambiance qui règne sur leur champ de bataille. Ah et pendant les briefings/débriefings vous verrez vos guignols joués à  Shi fu mi.  Bref je n’en dis pas plus je risque de vous gâcher la découverte.

battlefield-bad-company-20060908045248720

Et puis c’est bien beau de faire le clown mais vous avez des missions à accomplir. Alors une fois le pad en main, rien à signaler de ce côté on a droit aux commandes habituelles pour ce genre de jeu, que ce soit pour la gestion des hommes ou des véhicules.

Votre vie ne se régénérera pas seule, vous devrez utiliser votre injecteur pour refaire le plein de santé et il ne faudra pas avoir peur de s’en servir car il ne sera pas limité en quantité, il y aura juste un petit temps d’attente entre deux injections. Et vous pouvez me croire on s’en sert souvent de cet engin :D

Sur chaque map  vous aurez la possibilité de rechercher du matériel et des lingots d’or déposés à différents endroits. L’or ne vous apportera rien de concret mis à part des succès/trophées, eux aussi disponibles pour les armes mais celles-ci seront bien plus utiles. Vous aurez le choix entre une bonne panoplie, je dirais grosso modo une trentaine avec comme d’habitude des fusils d’assaut, des fusils à pompe, des fusils à lunette etc. Ah et la grenade est plutôt rigolote avec sa goupille ornée d’un joli petit smiley :p

battlefield-bad-companyyy

La particularité de ce titre c’est que dans l’ensemble il se veut réaliste. La majorité du décor sera destructible mais par contre les maisons ne s’effondreront  jamais entièrement, il y aura toujours un bout de structure pour que vous puissiez toujours récoltez  ce qui se trouve à l’intérieur. Ca casse un peu le côté réel mais sans ça on aurait eu l’air malin avec des munitions sous les gravats xD

Par contre dans le côté réaliste, si vous voyez qu’un ennemi se cache derrière une palissade en bois vous arriverez à le tuer à travers ;)

battlefield-bad-company-20080227095249930

Vous aurez la possibilité de conduire des engins tels que des chars, jeeps, hélicoptères, bateaux, tous se conduisent agréablement mais gare aux lance-roquettes embusqués sur le bord de la route.

battlefield-bad-company-20070905104909570

J’admets qu’au début les missions ont un petit coté de déjà vu, il s’agit souvent d’aller détruire quelques choses pour qu’ensuite «les autres » puissent avancer, mais par la suite elles sont quand même des plus originales je vous rassure.

Le jeu est découpé en 7 missions principales, ca peut paraître peu mais en fait chaque mission vous demandera pas mal de temps, comptez  en moyenne 90min par mission et même plus si vous fouillez la zone de fond en comble. Donc en gros il vous faudra une dizaine d’heures pour faire l’histoire principale, en sachant que si vous l’avez fait en mode normal vous pouvez tenter le mode difficile qui est largement abordable, même pour le joueur moyen (que je suis :D) et en plus de tout ça il y a un mode multijoueur  vraiment excellent pouvant accueillir jusqu’à 24 joueurs dans la même partie !

Les graphismes sont vraiment agréables, le tout est bien modélisé et bourré de détails, même les explosions sont vraiment bien réussies et en plus certains passages seront dans un univers brumeux rendant la détection des ennemis pas toujours évidente, franchement on s’y croirait presque par moments.

battlefield-bad-company-20070905104907805

Il y a une chose qui risque sans doute de vous rester en tête c’est la musique d’intro, elle veut plus sortir de la mienne :D sinon pour le reste on a le droit à la classique musique de guerre. Un point aussi important à préciser, lorsqu’il y a des ennemis dans les parages vous les entendrez parler, de même que vos coéquipiers vous préviendront s’ils en repèrent.

Ma mission touche à sa fin, j’espère l’avoir remplie comme il se doit, et surtout vous avoir fait comprendre que j’avais grandement apprécié ce jeu, une guerre à la façon 7éme compagnie qui ne manquera pas de vous faire rire.  Pour ne pas faire original je vais encore terminer par la même chose, vous dire qu’on trouve ce jeu pour une vingtaine d’euros et qu’il serait vraiment dommage de passer à côté. A savoir que la suite ne va plus tarder alors voici une raison de plus pour se le faire en attendant  la suite ;)

battlefield-bad-company-20070905104912601


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nistyk Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte