Magazine

Staying alive

Publié le 07 mai 2009 par Livmarlene
Staying alive
Pour être fidèle à soi-même, il faut bien se connaître.
Pour bien se connaître, il faut aller à la rencontre de soi.
Pour aller où que ce soit, il faut parcourir un chemin.
Celui de l'âme est sans doute parmi les plus périlleux.
Mais où que l'on se trouve, on foule ce sentier,
parfois en avançant, parfois à reculons.
Se bien traiter n'est pas être égoïste. Se maltraiter n'a rien d'héroïque.
Apprend-on plus dans la souffrance ? Qu'en est-il de la main tendue ?
Elle qui se montre généreuse, ne nous est pas très douloureuse.
On ne peut éviter toutes les souffrances. Accepter une douleur, c'est la diluer dans de la sérénité.
L'expérience des uns ne sert pas toujours aux autres. Ce que Pascal a dit résulte de son chemin de pensée. La vraie philosophie est celle que l'on découvre par soi-même.
Elle nous aide à nous définir. Mais se dé-finir, n'est-ce pas transcender notre finitude ? Dans ce cas, se dé-finir, ce serait commencer quelque chose. Commencer à être soi, une âme aux innombrables facettes que notre bref passage sur Terre ne suffira sans doute pas à explorer toutes. 
Etincelante métaphore de notre moi profond, multiple et révélé par la lumière de ce qui nous entoure, la boule à facettes tourne, pendue au plafond de la discothèque. Les bee Gees en fait étaient des philosophes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Livmarlene 158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog