Magazine

Duplicity

Publié le 03 septembre 2009 par Camillefantasme
DuplicityDuplicity
de Tony Gilroy
avec Julia Roberts - Clive Owen
2009 - 2h02 - Espionnage
Sortie DVD : 25 septembre 2009
Humour et badinage dans les hautes sphères de l'espionnage...

On ne les avait pas réunis depuis Closer et c'est un délice pour les yeux de voir bosser, de concert, deux acteurs de cette envergure, tellement importante qu'il n'est plus nécessaire de les nommer au générique de fin, j'en fais donc de même ici...

Duplicity

Elle... a gardé ce sourire de "Mona Lisa" sur un visage de "Pretty Woman" et même vieillissante (nul n'est épargné, mais on constate, avec joie, que contrairement à certaines de ses collègues, elle n'est pas tirée de partout...) personne n'arrive à la remplacer...
Malgré une certaine Anne Hathaway qui prend, joliment, la relève avec un physique tout aussi particulier...
Elle... n'a donc pas besoin d'en faire des tonnes pour être convaincante puisque tous ses muscles faciaux sont encore en fonction...
Elle... possède ce charme qui lui permet, sans aucun doute, de s'entendre dire amen à tout, sans même avoir eu le temps de le souhaiter...

Duplicity

Lui... est passé très près du rôle de James Bond et il nous prouve encore, dans ce film, qu'il aurait été à la hauteur de la tâche, voir même possiblement au-delà...
Lui... rien que de le voir marcher dans les rues de New-York en costard... je prend des poses d'improbable James Bond girl sur mon siège...  
Lui... c'est de l'homme, du vrai... avec un immense H...
Impossible de résister, hein les filles ?

Duplicity

Elle et lui...
Lui et elle...
Inutile de les nommer...
Ils nous offrent des chassés-croisés aux dialogues explosifs et de violents différents permettant de plus torrides réconciliations...
Qui ment, qui convoite, qui exploite, qui résistera là où l'autre finira par douter ?

Duplicity


Le film est un dédale gigantesque issu d'un cerveau à l'imagination débordante et hyperactive...
On nous ballade, on nous sème, on nous arnaque alors que nous étions sûrs d'être maîtres de la situation après avoir semés nos petits cailloux de repérage...
C'est une réussite... du vrai cinéma d'espionnage... avec des énigmes à tiroirs coincés dans la chambre forte d'un esprit à la vengeance orgasmique...
Un conseil... restez concentrés parce qu'il pourrait y avoir des "remember me?" qui pourraient vous échapper et ce serait vraiment navrant.  Beaucoup de critiques disent "n'y allez pas...", beaucoup n'y ont rien compris... ben, c'est sûr !  On ne voit pas l'ombre d'un flingue durant tout le film... il ne faut pas confondre action et espionnage...
J'ai adoré être la victime consentante de ces arnaqueurs de haut-vol en plein décollage...
Quel voyage !


Ma note : 8.5/10



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Camillefantasme 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte