Magazine Focus Emploi

On ne parle que de ce que l'on voit ou la recherche de buzz des CV vidéo

Publié le 31 août 2009 par Sophie Dautremant

Le CV vidéo qui fait couler l'encre des journalistes et les commentaires des internautes est celui qui essaie justement d'être vu en étant posté sur des plateformes à forte audience.
Mathieu Vaidis pouvait ignorer les conséquences de la diffusion de son CV vidéo, manquer du recul nécessaire, et ne pas avoir pris la mesure de la déferlante de commentaires négatifs qu'il pouvait engendrer car il était l'un des 1er à s'essayer à un tel exercice ; mais les suivants ne peuvent jouer les innocents et ont tous pour unique objectif ou espoir de se faire remarquer.
On peut discuter longuement de la forme de telle initiative de CV vidéo, de la qualification de bon ou de mauvais, de meilleur ou de pire, toujours est-il que les auteurs de ceux dont l'on parle ont tous réussi à obtenir une visibilité de leur recherche et un temps d'attention voire d'antenne dont des milliers de candidats pourraient rêver.
Regardez simplement les articles de suivi du blog d'Isabelle et vous vous rendrez parfaitement compte que la couverture médiatique dont elle a pu bénéficier à la suite de son supposé "bad buzz" est une grande porte ouverte à la rencontre de nouvelles opportunités.
Quid du chef d'entreprise industrielle, qui n'a pas le temps de s'intéresser à Internet et d'y consacrer quelques minutes, qui recherche un/une charge(e) de com' connaissant le sujet mais qui n'a pas encore eu le temps non plus d'en parler à son conseil RH, et écoute la radio dans sa voiture entre 2 visites d'usine et y entend une interview d'Isabelle ?
Et oui, je reste convaincue, mais vous avez le droit de croire le contraire, que la très grande majorité des personnes susceptibles d'offrir un job à Isabelle n'est pas si choquée que cela de son CV vidéo. Internet est mon univers, de travail et de passion, mais je vois bien au quotidien dans ma vie professionnelle et dans ma vie privée combien ce qu'il s'y passe peut paraître très très éloigné des préoccupations et intérêts de nombreuses personnes. Aussi je pense qu'il y a fort à parier que l'audience recueillie via TV, radio et presse sur l'après CV vidéo d'Isabelle Moreau ait rassemblé bien plus d'individus que toutes les visites et commentaires du web...

En bref, même "bad buzzé" un CV vidéo semble pouvoir avoir du bon pour peu que l'on sache se servir à bon escient des nouveaux contacts qu'il peut créer. Espérons seulement que tous les candidats ne vont pas s'y mettre car chacun ne pourrait plus alors se faire autant remarquer... 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sophie Dautremant 65 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte