Magazine Humeur

Florilege pas leger (mais sans gauche) des saletes de la rentree

Publié le 04 septembre 2009 par Lalouve
FLORILEGE PAS LEGER (MAIS SANS GAUCHE) DES SALETES DE LA RENTREE

Décidément, les "rentrées" se suivent et se ressemblent depuis quelques années...

Enfin bon, elles se ressemblent... "en plus pire !", comme disent les enfants.
Il y a tellement de nouvelles ahurissantes qui se succèdent depuis quelques semaines, quand elles ne sont pas franchement ubuesques, d’attaques féroces contre le "peuple", contre le lien social, contre les travailleurs, les femmes, les étrangers etc, tellement de cadeaux exorbitants à celles et ceux qui ont déjà tout, ou presque, qu’on pourrait croire que tout cela se déroule dans un pays imaginaire !
Ça pourrait être comme un bon roman ou un film de science-fiction, un truc comme "Brazil" ou "Dune"...mais non !!

Ce pays existe, et ce pays, c’est la France en 2009.

Récapitulons voir, un petit florilège.

On peut commencer par là?


  • 3.000 contribuables qui se voient gentiment priés de "régulariser" leur situation fiscale de fraudeurs avérés (si on en croit les termes du Ministre) alors que d’habitude le "tarif", même lorsqu’on prétend avoir "oublié" de déclarer disons 500.000 euros et qu’on ne les a pas forcément planqués dans un paradis fiscal, tarif qu’ont bien expérimenté Chantal Goya, Jean Jacques Debout, Doc Gynéco, Florent Pagny, Richard Cocciante, Paul Loup Sulitzer et tant d’autres, célèbres et moins célèbres, c’est direct le redressement, la méga-amende et les poursuites pénales en général avec de grosses condamnations de prison avec sursis à l’appui.


Ne serait-ce que parce que du point de vue juridique la "régularisation" (ne parlons pas d’amnistie, en effet, ce n’est pas tout à fait exact) est difficilement défendable. D’abord, est-ce du pouvoir d’un Ministre, voire même, du Gouvernement de prendre de telles décisions, quand on sait que bon nombre de sujets en matière fiscale sont de la compétence de ... la loi, et donc, du Parlement?
Son devoir ça ne devrait pas plutôt être la poursuite pure et simple et le redressement d’office?

Et puis, sur quel socle juridique indiscutable fonder une telle décision administrative de régularisation et d’opposition à une poursuite pénale? Est-ce qu’on ne foule pas ainsi un principe constitutionnel qui est celui de l’égalité des citoyens devant l’impôt et devant la justice? La séparation de l’exécutif et du judiciaire? L’indépendance de la justice? Je ne sais pas... mais ça me semble "un peu bizarre".
Ça laisse bien songeur , et on se dit, encore une fois, qu’il vaut mieux faire partie des "3.000" (on sait bien que ce n’est là que l’écume de vaguelettes) qui ont la chance et l’opportunité de planquer leur magot ici et là, que d’être M. Dugenoux qui, un peu à bout de souffle, a, pour une fois, et au bout de 20 ans de déclarations fiscales et de paiements d’impôts irréprochables, tenté sa chance de ne pas déclarer les 1.500 euros de revenus supplémentaires qui le faisaient passer dans la tranche supérieure...

  • Autre sujet "marrant"...?

La retraite des femmes qui ont élevé 3 enfants et plus.

Quelle bonne blague là encore !

D’abord, on juge plus opportun de niveler par le bas que par le haut (c’est à dire enlever des droits aux mères plutôt qu d’en accorder aux pères..). En même temps on ne se fait pas d’illusions pour certain-e-s au gouvernement le souhait est à peine masqué : les bonnes femmes à la cuisine, "Kinder, Kirche, Küche" et y’a basta.

Il paraît qu’ils vont nous faire un nouveau "dispotif" finalement?

Et encore attention hein, seulement pour celles qui ont la chance et le rprivilège d’avoir des ovaires qui fonctionnent ou un compagnon dont les spermato pètent le feu - que les adoptantes aillent se faire foutre, le gouvernement pour l’instant n’a pas prévu de les inclure dans un éventuel dispositif, à voir ici dans Le Figaro.

En plus, (dé)gonflé comme pas permis, le gouvernement nous fait croire que "Bon ben on n’a pas le choix parce que c’est une décision de la Cour de cassation".

Ah tiens donc... Depuis quand les décisions de la Cour de cassation sont elles supérieures aux lois et aux conventions dans l’ordre de la "hiérarchie des normes", comme aurait dit ce bon vieux Kelsen?

Qu’on discute de la sécurité juridique soit. Et encore le Ministre fait-il dire à la Cour de Cassation bien plus, et bien au-delà, que ce qu’elle a jugé...

Vous savez que y’a plein d’affaires jugées par la Cour de Cassation et le Conseil d’Etat que vous n’avez pas toutes transformées en loi ou en décret aussi rapidement hein ( voire, pas transformées DU TOUT)? !

Il est intéressant de noter d’ailleurs qu’à mon souvenir, la jurisprudence du Conseil d’État pour les fonctionnaires, sur le même genre de sujet, a longtemps été d’accorder en effet les mêmes droits aux pères et aux mères.

Ce qui était juste et humain.
Je me permets de rappeler qu’avant la modification de l’article L.24 du code des pensions, introduite par la loi de finances rectificative du 31 décembre 2004 (article 136), de nombreux pères de 3 enfants ont obtenu des tribunaux administratifs la possibilité de départ en retraite après 15 années de service, en conformité avec la jurisprudence européenne.

  • Et quoi d’autres, attendez?...Ah oui !

Un ministre de l’Intérieur qui, dans un pays dit démocratique, poursuit en diffamation des "témoins" (si je m’en rapporte strictement aux médias et notamment au Figaro qui est VRAIMENT une des mes "lectures favorites" en ce moment, sisi), sur la seule base d’un rapport de l’IRCGN.

Ça c’est pas banal non plus, dites moi.

C’est à dire que, sur la foi d’une enquête "maison", sans qu’aucun procès public soit pour le moment, et à ma connaissance, ouvert sur le cas en question (peut être cela va-t-il venir d’ailleurs), et bien "bim- bam- boum", on poursuit des "témoins" (je cite là encore) qui avaient affirmé une chose déplaisante (et peut être contestable d’ailleurs) en diffamation.

On pourrait croire que dans un pays dit démocratique, c’est l’enquête, le procès, le jugement qui règlent le cas des témoins qui auraient fait de fausses déclarations, si elles sont effectivement révélées, sans doute possible, être fausses. Ça a un nom en procédure pénale, une qualification, une sanction, le faux témoignage.Mais bien sûr ça doit se prouver et ne se rapporte pas à l’erreur, par exemple, à la mauvaise appréciation des faits...
Et bien non, chers amis chers camarades, dorénavant, attention à ce que vous racontez aux journalistes ou sur des forums...

La diffamation vous guette !

Certes, comme le dit l’excellent canard de Dassault : "Le ministère précise que les journaux ayant publié les témoignages ne sont pas visés. Seules les personnes ayant tenu ces propos sont en accusation. Reste à savoir comment le ministère compte les identifier, les témoins ayant parlé anonymement."

C’est un problème cette manie de l’anonymat (mais enfin, au moins pour le Net, Mitterrand va finir par nosu régler ça aux petitsd oignons...)

Enfin, voilà de quoi faire réfléchir pour un moment tous les "témoins" du pays qui se verront alpaguer par certains journalistes avides de news, "sur le vif", dans des conditions on le sait, toujours au bord de l’explosion, lors d’un accident de ce type entre la police et un jeune.
Et puis quand on voit que, finalement, il y a des affaires où, plusieurs années après, comme dans le cas d’Abou Bakari Tandia tout récemment, la version de la police peut se trouver finalement démentie et remise en question, on se dit que certains devraient être incités à disons...un peu plus de prudence, de circonspection, non?

  • Mais c’est pas tout, on poursuit...

Voilà une jeune et belle animatrice, intelligente, mariée à un célèbre comique symbole de toute une génération dans ce pays (première erreur?), qui fait, - c’est vraiment scandaleux -, son métier de journaliste sur une chaîne privée (paraît-il), face au même ministre que celui qui porte plainte pour diffamation contre des témoins.
La jolie jeune femme en a sous les bouclettes et semble bien décidée à son retour de congé- maternité, à faire son boulot comme bon lui semble (au même titre qu’un Polac, un Siné, ou un Ruquier ou un Guillon ou que sais -je...) et pose à ce ministre des questions, (les questions qu’elle veut ELLE), qui n’ont pas l’heur de plaire à un des syndicats des fonctionnaires dont ce Ministre a la tutelle.

La rosse pousse le bouchon un peu loin en effet, puisqu’elle n’a même pas le bon goût de laisser audit Ministre la possibilité d’ignorer la question dans une belle langue de bois...Ce que pourtant il tenta.
Quelle insolence, j’vous jure...

Voilà -t-y pas que le syndicat en question dénonce, je cite, un «comportement agressif », «Sans doute aveuglée par une haine non dissimulée de la police, son comportement extrêmement agressif l’a amenée à salir l’ensemble des policiers», écrit M. Delage, «en énonçant sans discontinuer des accusations mensongères» à l’encontre des force de l’ordre lors de cet entretien.

Il fait part à M. de Tavernost (un patron de M6) du «mécontentement unanime» des policiers et demande que M6 «se désolidarise» de Mélissa Theuriau, «condamne son comportement» et le «fasse savoir aux 120.000 policiers (...) choqués» par cet «acte isolé».

Si ça, c’est pas du procès d’intention le "(...)aveuglée par une haine non dissimulée de la police" !!! Waow ...

Melissa, allez, avoue, t’as "la haine du keuf grave", depuis toujours, avant même ta naissance, hein, c’est toi qui a écrit "Brigitte femme de flic" ou "sacrifice de Poulet" y’a 15/20 ans non? Ah non ? - Eh non, c’est pas possible en effet, a l’époque t’étais pas née...ou presque.

Bref, tout ça pour dire, prouvez nous donc, messieurs les policiers-syndicalistes, "la haine de la police non dissimulée" de Mme Theuriau...

J’en profite d’ailleurs ici pour rappeler tout mon soutien à Olivier Bonnet, l’animateur-journaliste du blog "Plume de Presse", poursuivi, lui, pour diffamation par un magistrat .

La diffamation, c’est manifestement la GROSSE tendance 2009/2010 - je propose aux grands couturiers de faire une robe en articles de journaux "diffamatoires" !

  • Mais attendez, c’est pas le tout, Loulou ! On en a encore dans la musette...vivi.

6 syndicalistes condamnés pour avoir "pété les plombs" diront certains, "exprimé leur colère légitime" diront d’autres, "fait ce qu’on devrait tous faire" ont dit quelques-uns, en plein cœur d’un conflit extrêmement douloureux et difficile, à plusieurs mois de prison avec sursis.

Là où le parquet n’avait requis "que" 3 mois avec sursis ( le Procureur, un jeune fou sans doute, avait probablement tenu compte du fait que syndiqué ou pas, on n’est qu’humains et que la situation n’était pas si simple...), les juges, eux, ont bien fait leur travail de chiens de garde zélés du patronat : ils ont, dans certains cas, doublé les peines requises par le Proc.

Ça c’est sympa.

Motif : ils ont cassé un peu une sous-préfecture à la sortie d’un tribunal qui les déboutait de leur demande contre le plan de fermeture de leur usine.

Circonstances atténuantes? État de nécessité? Pensez-vous que la "justice" ait retenu tout cela pour rendre son verdict?

Manifestement pas. Et la suite est à l’avenant, car c’est maintenant le procès au civil pour dommages-intérêts qui se profile, procès où l’État projette ni plus ni moins que de leur piquer en "dédommagement", à peu près tout ce qu’ils ont obtenu d’indemnités de licenciement grâce à leur lutte...Elle est pas belle la vie?

La criminalisation du mouvement social et du syndicalisme se poursuit donc très tranquillement, sans que ça fasse franchement frémir ni ne soulève une indignation générale qui serait pourtant très méritée.

  • Et la "taxe Carbonne" de Rocky, c’est pas mal non plus ça hein?

Faire payer au petit populo les saloperies et cochonneries des grands groupes industriels, le commerce du pétrole, remplir les caisses de l’État vidées par les cadeaux aux super-riches...Quelle bonne idée... Ça me rappelle, attendez..

Ah oui je sais ! La CSG.

On ne reviendra pas sur l’injustice, la stupidité, la bêtise confondante, l’inutilité...de cette "mesure" que même Les Verts devraient combattre s’ils sont vraiment des "verts à gauche " - et pas des vers de terre.

"Ici on rase gratis(ou presque)", devrait être la nouvelle devise de "notre" Etat.

J’oublie des choses, je le sens, dans ce pays de Cocagne que même le talentueux Jarry n’aurait pas pu inventer, des choses qui dépassent je le crois vraiment,en puissance, l’imagination débridée des plus grands dadaïstes...Ce Sarkozy, quel artiste !

  • Ah oui, tiens, "j’oublierais" presque le "rapport Léger", qui préconise la suppression du juge d’instruction (on n’est jamais mieux servi que par soi même...)
  • "J’oublie" que les "indemnités" obtenues suite à un conflit du travail sont considérées comme une "niche fiscale" et qu’elles seront désormais soumises pleinement à l’impôt sur le revenu.
  • "J’oublie" tous les camarades poursuivis, Hoareau, Domota, Jodar..
ETC.

Pour conclure à ce stade, je vous laisse apprécier et méditer ce morceau de bravoure (que je relis souvent) d’un mouvement Dada qui jetait ses derniers feux dans "Mise en accusation et jugement de Maurice Barrès pour crime contre la sûreté de l’esprit" :

André Breton expose ainsi "l’acte d’accusation" :

"(...) Le problème est de savoir dans quelle mesure peut être tenu pour coupable un homme que la volonté de puissance porte à se faire le champion des idées conformistes les plus contraires à celles de sa jeunesse. Comment l’auteur d’Un Homme Libre a-t-il pu devenir le propagandiste de lEcho de Paris ?" (...)

- T.T. « Je n’ai aucune confiance dans la justice, même si cette justice est faite par Dada. Vous conviendrez avec moi, monsieur le Président, que nous ne sommes tous qu’une bande de salauds et que par conséquent les petites différences, salauds plus grands ou salauds plus petits, n’ont aucune importance. »

- A.B. intervient : « Le témoin tient-il à passer pour un parfait imbécile ou cherche-t-il à se faire interner ? »

- T.T. répond : « Oui, je tiens à me faire passer pour un parfait imbécile et je ne cherche pas à m’échapper de l’asile dans lequel je passe ma vie. »


La Louve

PZ : Vous me direz... "Et la gauche dans tout ça?"...

...BONNE QUESTION !!!!!!!!!!

Dès fois je me demande, est-ce que c’est pas Domenech qui serait à la tête de la gauche en France, vu que nos résultats sont à peu près aussi bons que ceux de notre équipe de foot nationale devant les Féroé !!?....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • valeurs de gauche

    valeurs gauche

    Merci à mon fils de m’avoir adressé ce texte, auquel j’adhère pleinement, qui me donnerait presqu’envie de retourner au PS, s’il n’y avait tant de la parole... Lire la suite

    Par  Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Carla Bruni, modèle de gauche

    Carla Bruni, modèle gauche

    Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, nous allons faire dans le people. Mais pas n’importe lequel, le prestigieux, du haut de gamme, taillé sur mesure pour l... Lire la suite

    Par  Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Marielle de Sarnez... de gauche ?

    Marielle Sarnez... gauche

    Pour avoir la réponse à cette question, je vous invite à lire l'interview de Marielle de Sarnez par l'ami Luc Mandret... ça se passe là. On reste un peu sur sa... Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Carcassonne à gauche, et si…

    Carcassonne gauche,

    Carcassonne : La ville pourrait basculer Après 26 ans de règne sans partage de la droite sur la cité aux célèbres remparts, le Parti Socialiste est en passe de... Lire la suite

    Par  Ps76
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Algorithmes droite/gauche

    Algorithmes droite/gauche

    “J’attends toujours le vrai Karl ”, sous-entendu j’attends toujours le véritable communisme, ne veut rien dire sans précision sur ce que cela devrait être et... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • CQFD : cette gauche rose-orangée…

    Ce qu’il fallait démontrer… je dédie le billet du jour à ces gens-là qui nous ont baladé pendant des mois, faisant traîner les négociations quant à la... Lire la suite

    Par  Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Trouver facilement un appartement sur Paris - Mon expérience

    Trouver facilement appartement Paris expérience

    Hello les amis, aujourd'hui après 3 semaines de silence, je reviens ici pour vous donner des news. Si vous me suivez sur les réseaux, vous savez que je ne me... Lire la suite

    Le 20 mai 2018 par   Laquotidiennedele
    PEOPLE

A propos de l’auteur


Lalouve 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines