Magazine High tech

SEGA poursuivra les jeux 'matures' sur Wii

Publié le 05 septembre 2009 par Livegen

Avant SEGA, c'était plus fort que toi. Aujourd'hui, c'est plus fort qu'eux, ils soutiennent - avec ferveur serait-on tenté dire - Nintendo en distribuant quelques titres majeurs de la Wii. La situation paraitrait complètement paradoxale à un joueur des années 90 parachuté à notre époque, pourtant c'est devenu de nos jours une déviance commerciale totalement décomplexée et entrée dans les moeurs des joueurs. Surtout lorsque cela permet aux "gamers" de la console de salon de toucher à des ambitions projets dits plus "matures", comprendre par là moins orientés casual gaming, nouvelle poule aux oeufs d'or pour certains acteurs du secteur.

MadWorld et The Conduit sont les têtes de gondole de cette politique et ont été les cibles de toutes les attentions quant à leurs ventes afin de déceler si oui ou non le marché pouvait être rentable ou si la Wiimote et le Nunchuk ne seraient plus que considérés comme des chevaux de Troie malgré un ponçage au Wii MotionPlus.

Afin d'aiguiller les analystes, les oculistes ou les puristes bouddhistes sur l'état d'esprit des créateurs de l'hérisson bleu, le président de la firme aux USA, Mike Hayes, donne le fond de sa pensée sur les chiffres de vente des deux titres sus-cités.

"J'ignore pourquoi MadWorld ne s'est pas bien vendu. Peut-être est-ce du à l'approche noir & blanc des graphismes ou à la violence, mais argumenter sur le fait que les jeux matures ne se vendent pas sur Wii sous prétexte qu'un a été un semi-échec serait purement arrogant de notre part. Nous avons de toute manière encore plusieurs titres, matures ou pas, à venir sur Wii dans les prochains mois."

L'homme se veut en revanche plus optimiste pour le FPS des gars de High Voltage Software dont les ventes flirtent avec les attentes de la firme.

"Montrez moi une nouvelle franchise qui peut se vanter d'avoir de tels chiffres, tout en gardant en tête que le marché estival Wii a globalement marché au ralenti. Si l'on compare The Conduit à d'autres jeux plus 'ciblés', il se trouve bien au-dessus."

Quelles conclusions tirer de tout cela ? Que malgré un accueil critique plus favorable (MadWorld dispose d'une moyenne de 81 % contre 69 % pour The Conduit sur Metacritic), le titre de PlatinumGames subit les foudres de son originalité dans le sens premier du terme? Que quoi qu'il arrive, les fameux "hardcore gamers" au terme si barbare bouderont les grosses productions leur étant destinées sur Wii ?

Nous, on retiendra que SEGA a la volonté de continuer son chant de sirène quitte à y laisser parfois certaines cordes vocales, le principal étant de se faire et faire une douce violence de pur plaisir.

Et si c'était ça la belle vie d'un éditeur ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livegen 860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte