Magazine Société

Taxe carbone.... maintenant faut se révolter car y en a marre

Publié le 30 août 2009 par Revolution44
 Taxe carbone.... maintenant faut se révolter car y en a marre

La taxe carbone pourrait aussi
englober l'électricité


Michel Rocard, président de la conférence d'experts, plaide pour «dissuader la consommation d'énergie en général», et pas seulement les énergies fossiles. L'objectif étant de lancer la taxe carbone en 2010.

Annoncée dans un premier temps comme ne devant s'appliquer qu'aux énergies fossiles, à partir 2010, la Contribution Climat Energie (CCE), ou «taxe carbone», pourrait s'appliquer également à l'électricité, a fait savoir ce mercredi Michel Rocard, président du groupe d'experts consultés pour avis sur le sujet.
«La table ronde n'est pas arrivée à un accord (sur l'électricité)», a-t-il prévenu, mais «je vais prendre moi la responsabilité de dire qu'il vaut probablement mieux étendre» la CCE à ce secteur, a déclaré l'ancien Premier Ministre à l'AFP.
«La sagesse veut que la CCE permette de dissuader la consommation d'énergie en général», estime-t-il. «Mais la vérité, c'est que les études ne sont pas encore suffisantes. Il faut continuer le débat et l'approfondir sur les effets induits, du fait de faire ou ne pas faire», reconnaît-il.

Des extraits d'une version provisoire de l'avis que Michel Rocard devait remettre cette semaine au gouvernement, parus ce mercredi dans Les Echos, indiquaient pourtant que l'électricité n'était pas retenue dans le périmètre de la CCE.

Une facture de 300 euros par an

Plus tôt dans la matinée, au micro de France Inter, Michel Rocard a d'ailleurs fait de la lutte contre les énergies fossiles -pétrole, gaz, charbon, son principal cheval de bataille. «On va taxer un certain nombre de comportements, principalement celui qui consiste à utiliser des énergies d'origine fossile» émettrices de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.
Selon Les Echos, Rocard «plaide pour une facturation de la tonne de CO2 émise à 32 euros l'an prochain et à 100 euros en 2030».
Cela représenterait un surcoût de 7,7 centimes par litre de carburant sans plomb, précise le journal. En revanche, la production d'électricité et les entreprises déjà soumises au système européen des quotas de CO2 (sidérurgie, ciment...) seraient exonérées.

La facture s'établira autour de 300 euros par an «pour un peu plus de la moitié des ménages», a-t-il indiqué.

Cette taxe est prévue «à prélèvement constant parce que l'essentiel de son produit sera utilisé pour compenser les entreprises qui se retrouveraient en difficulté sur le plan de la compétition internationale et les ménages», a insisté Michel Rocard. «Ce n'est pas une charge destinée à améliorer les finances de l'Etat.»

Quid du pouvoir d'achat ?

«Il est largement prévu de compenser la taxe, mais en termes de pouvoir d'achat, de manière à garder intact le signal prix, l'incitation aux gens à se déplacer moins, à avoir petit à petit des voitures électriques, à mettre des doubles vitres ou à faire des économies sur le chauffage», a-t-il précisé.
«L'objet n'est pas de martyriser les gens dans leur pouvoir d'achat, ainsi les ruraux utilisent plus leur voiture qu'un habitant de Paris donc il faut compenser cette charge, ou compenser le fait de se chauffer au gaz». Au passage, selon lui, le chauffage au gaz subirait un surcoût de 15%.
Rocard doit boucler mercredi son rapport, qui sera selon lui «communicable» d'ici vendredi. Ses conclusions, sous forme d'avis, seront remises aux ministres de l'Economie Christine Lagarde et du Développement durable Jean-Louis Borloo.
La Contribution Climat Energie pourrait être applicable dès l'année 2010, «à condition d'être techniquement prête», a-t-il enfn dit.
(Source AFP)  : pour
FRANCE REVOLUTION

Réchauffement climatique exige, Jean-Louis Borloo veut mettre en place un nouvel impôt : la taxe carbone.

La France veut être à la pointe du combat dans la lutte contre le réchauffement climatique... Bravo, Mais attention….
1/ Le réchauffement climatique a aussi une origine naturelle. Depuis que la terre existe, le climat évolue de façon cyclique.... C’est évident.

Il y a 40 000 ans, quand les hommes se sont installés dans les grottes du centre de la France, les glaces recouvraient alors l’Angleterre et le nord de la France.
Vers 1 200 avant J.-C., le Sahara était une terre fertile où gazelles, lions ou éléphants trouvaient en abondance la nourriture dont ils avaient besoin.

Cette nourriture y a attiré les hommes.

Vers l’an mil après J.-C., l’herbe poussait en Norvège, donnant de la nourriture à un peuple dynamique, les Vikings.

Ce peuple, sachant se battre et fabriquer de solides bateaux, a conquis l’Angleterre, la Normandie et même l’Amérique.

Quand ils ont navigué le long du Groenland, de belles prairies le recouvraient : ils l’ont appelé groen land, « la Terre Verte ».

La taxe Borloo concernera uniquement le réchauffement climatique d’origine artificielle et ne touchera pas au réchauffement climatique d’origine naturelle qui poursuivra son évolution.

Les parts du naturel et de l’artificiel sont très difficiles à déterminer avec précision.
2/ Avec la taxe carbone, Jean Louis Borloo veut modifier le comportement des consommateurs français : il veut pousser les Français à acheter des voitures moins gourmandes en carburant, ou à mettre un double vitrage sur les fenêtres de leur maison.
Plus la taxe sera lourde, plus il obtiendra ce comportement.

Mais en les obligeant à réduire leurs autres dépenses.

Il poussera aussi d’autres Français à ne plus utiliser leur voiture.

Aller travailler à bicyclette quand on habite à 10 kilomètres de son entreprise, ç’est peut-être très « écolo », mais c’est long et ce n’est pas drôle les jours d’orage.

La taxe carbone entraînera alors une régression du niveau de vie.
3/ La taxe carbone augmentera automatiquement le coût de tout ce qui est transporté par camion.

Elle poussera donc les entreprises à utiliser la SNCF.

Ce qui renflouera un peu « Fret SNCF » et ce qui sera écologiquement bon, puisque l’électricité est, en France, essentiellement d’origine atomique.

Mais le coût de tout ce qui est transporté augmentera, notre niveau de vie baissera.
4/ Jean-Louis Borloo appliquera aussi la taxe carbone aux entreprises.

Il semble ignorer que, depuis 1999, la France a une monnaie commune qui la lie à 17 pays européens.

Et que, depuis 2002, le déficit de sa balance commerciale s’accentue chaque mois un peu plus.

Nos entreprises sont obligées de délocaliser pour rester compétitives. Ce sont les taxes qui poussent à délocaliser.

En principe, on n’appuie pas sur la tête de quelqu’un qui se noie.
5/ La France est le pays d’Europe qui impose déjà le plus ses entreprises.

Cette surimposition est le principal responsable du chômage qui élimine du marché du travail plus de 20 % de nos jeunes.

Les produits pétroliers subissent déjà la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) et la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers).

Croit-on réellement qu’en ajoutant la TC (taxe carbone), on va redresser la barre ?
Le succès des écologistes aux dernières élections pousse le gouvernement à montrer qu’il est encore plus écologique que tout le monde.

Il le prouve en ajoutant un impôt de plus.

Malheureusement, cet impôt supplémentaire va diminuer le niveau de vie des Français et augmenter le nombre des chômeurs.

Il ne fallait pas mettre une taxe supplémentaire sur les produits pétroliers. Il fallait au contraire réduire les taxes des voitures écologiques ou des fenêtres à double vitrage.

Mais créer une taxe, c’est augmenter son pouvoir et supprimer une taxe, c’est réduire son pouvoir… ;

J’ai lu une sorte de communication officielle , que cette nouvelle taxe allait permettre à l’État de récolter 8 à 9 milliards d’euros.

Pour autant, ne prenez pas peur, braves gens, ces milliards seront redistribués.

On les rafle le 1er juin et on les redistribue le 1er octobre.

Le mot sacré est frappé au fronton de la taxe : la « redistribution sociale ».

C’est Michel Rocard, grand spécialiste du matraquage fiscal (CSG), et Premier ministre in partibus de Nicolas Sarkozy, qui l’a dit.
En réalité, cette assertion est tellement stupide qu’elle frôle la provocation.

Sans doute pourrait-il y avoir redistribution mais pas au profit de ceux qui ont été taxés.

C’est toujours la même philosophie qui imprègne la « gouvernance française » depuis plus de trente ans : on prend aux forces vives de la nation, particuliers et entreprises, pour « distribuer » aux défavorisés chroniques, toujours plus nombreux puisqu’on va les chercher dans le monde entier.

Toujours est-il que la taxe carbone s’annonce comme l’une des plus belles usines à gaz de la République ,qui en compte déjà beaucoup.

Si la complexité systématique et en constante aggravation de tout ce qui est administratif (450 000 textes officiels en vigueur) ,une vraie pollution de l’esprit était taxée, le montant en serait tel que la formidable dette de la France pourrait en être remboursée en un clin d’œil !
Deuxième idiotie, celle-là monumentale : la France contribuant pour un peu plus de 1 % à la pollution mondiale, à qui fera-t-on croire que les mesures fiscales françaises auront un effet positif ?

Elles n’en auront aucun.

Les principaux pollueurs sont la Chine, l’Inde, les États-Unis et, en Europe, les pays de l’Est ,dont la Pologne avec ses centrales thermiques ultra-polluantes, mais eux seraient dispensés de prendre des mesures diminuant la pollution ! Et ne parlons pas de l’ex-URSS…
Tout le problème est là.

Si les mesures que la France compte imposer étaient prises et appliquées dans le monde entier, cela pourrait être en partie efficace, mais la France seule n’arrêtera pas la pollution mondiale, qui augmentera avec la vente dans une compétition acharnée des véhicules et des avions.
Troisième idiotie ou plutôt ignorance : est-on sûr que le réchauffement climatique est dû exclusivement aux émissions de CO2, alors qu’il suffit d’avoir son certificat d’études pour savoir que, sur de longues périodes, notre planète a connu des cycles climatiques, tour à tour tropicaux et glaciaires, qui n’ont rien à voir avec les pots d’échappement des voitures et des vaches et autres milliards de mammifères grands producteurs de méthane (CH4) ?
Ce n’est pas tout.

Si cette taxe devait voir le jour.

Il faut savoir que son caractère serait progressif et finirait par peser lourd sur le budget des ménages alors que la France est déjà le pays le plus imposé au monde.

Un constat qui me donne l’occasion de rappeler que, depuis qu’il a été élu, Nicolas Sarkozy a créé 11 taxes nouvelles : la taxe exceptionnelle sur les compagnies pétrolières, la contribution sociale sur les stocks options, la taxe sur les poissons, crustacés et mollusques, la taxe sur les huiles et lubrifiants à usage perdu, la taxe sur le charbon, les houilles et les lignites, la taxe sur les entreprises pharmaceutiques, la taxe sur les poids lourds, la taxe sur le chiffre d’affaires des assurance et des mutuelles, la taxe sur le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphone, la taxe sur les revenus publicitaires des chaînes privées de télévision…

Et cerise sur le cadeau bourratif : la nouvelle taxe de 1,1 % sur les produits du capital pour financer le nouveau RMI (RSA) faisant passer les prélèvements sociaux de 11 % en 2008 à 12,1 % en 2009.

Alors que pendant sa campagne électorale, le futur président de la République nous avait juré de faire baisser de 4 points du PIB (68 milliards d’euros) les prélèvements obligatoires…

Ne croyez-vous pas Monsieur le Président que ça suffit ? Et, si j’avais une prière à vous adresser ainsi qu’à vos collaborateurs, MM. Rocard et Borloo, ce serait pour vous demander d’arrêter d’emmerder les Français .... Fin de citation .

C'est plus possible sa   !!!   les Français gobe une taxe de plus alors que nous arrivons tous juste a vivre avec ce que l'on gagne ..... mais merde quand est ce que vous allez réagir , vous bouger le cul et descendre dans la rue pour vous révolter   !!!
Vous allez encore accepter cette taxe d'environ de 300 € par an et sans rien dire   ???
Mais c'est pas croyable sa .... quand est ce que vous allez enfin réagir ..... regardez .... les Français sont devenus des moutons et Sarko son berger  !!!
Vous imaginez ce que sa fait 300 € .... Hein , bah en 2010 vous aurez 300 € de moins pour vivre et vous n'aurez pas eu d'augmentation de salaire  !!!
Jusqu'à quand les Français vont ils se faire enculer sans dire un mot .... a croire que les Français sa les fait jouir de payer partout et pour les autres ............ PPPFFFFF   je suis démoralisé de voir une France qui n'a plus les couilles pour se faire entendre et qui se laisse chier dans la gueule sans rien dire.... Fin de citation .

Article : FRANCE REVOLUTION


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par yo
posté le 24 septembre à 23:21
Signaler un abus

surveille ton langage mr le révolutionnaire!

A propos de l’auteur


Revolution44 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine