Magazine Poésie

Déclarer son nom (René Char)

Par Arbrealettres

0004255ab

J’avais dix ans.
La Sorgue m’enchâssait.
Le soleil chantait les heures
sur le sage cadran des eaux.
L’insouciance et la douleur
avaient scellé le coq de fer
sur le toit des maisons
et se supportaient ensemble.
Mais quelle roue dans le coeur
de l’enfant aux aguets
tournait plus fort,
tournait plus vite
que celle du moulin
dans son incendie blanc?

(René Char)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines