Magazine

Armentières: le point sur les aides et subventions

Publié le 07 septembre 2009 par Ceintureventreplat

La subvention municipale accordée au comité de la fête des Nieulles est passée de 85 000 à 70 000 euros. Mais Bernard Haesebroeck tient à préciser les choses : si la subvention a été baissée, c’est d’un commun accord, avec le président.

armentieres aides subvention
«  Il y a un an, on savait que le centre ville allait être en travaux. Alors, avec Jean-Jacques Wallaert, le président, on s’est dit que nous n’allions pas mettre autant de subvention pour une fête dont on savait qu’elle serait perturbée de toute manière. Mais on a aussi dit que, l’année suivante, pour les Nieulles sur la nouvelle grand-place, on redonnerait de l’élan à la fête. Que donc, on réexaminerait les choses. » Bernard Haesebroeck tient à la fête des Nieulles. Il y est d’autant plus attaché que, rappelle-t-il, son père Gérard a rejoint le comité présidé par Pierre Boidin, le fondateur des Nieulles en 1954. «  La Ville reste le partenaire privilégié, insiste-t-il. Tenez, entr e la subvention directe et la logistique mise à disposition (entre 20 000 et 25 000 E), cela fait environ 95 000 E du budget municipal consacrés à cette fête, soit un point de fiscalité. » Sous-entendu, on ne peut pas le suspecter de ne pas soutenir les Nieulles. Autre signe de cet investissement municipal : la prise en charge directe par la ville, à hauteur de 500 E, de chaque char réalisé par les comités de quartier. Bernard Haesebroeck ajoute qu’il a décidé de renouer avec une tradition qui s’était perdue depuis quelques années : celle de la réception inaugurale des Nieulles, qui aura lieu vendredi soir. Et d’ajouter encore un signe de son attachement aux Nieulles : la mairie a demandé à l’association Jacques-de-Luxembourg de fabriquer une nouvelle porte de la ville pour les fêtes de Noël.

«  On est sur la même longueur d’ondes avec J.-J. Wallaert sur le maintien de l’aspect populaire de la fête des Nieulles, dit M. Haesebroeck, et aussi sur l’aspect participatif qu’on devrait développer. On peut mener une réflexion, par exemple, sur l’élection de la reine des Nieulles pour en faire un événement qui soit plus public. Pour ce qui est de la participation à la fête et au défilé, il faut avoir en tête qu’on demande déjà beaucoup aux comités de quartier on pourrait imaginer de mettre les compétences du personnel municipal à la disposition des organisateurs, comme on le fait pour le Ch’ti bike tour, mais aussi pour aller chercher des partenaires. Tenez, pour nos animations du 14-Juillet, on a obtenu des subventions de la Direction régionale des affaires culturelles. » Bref, le maire a tenu à rappeler, à l’attention de ceux qui pourraient en douter, qu’il soutient les Nieulles et qu’il compte bien accompagner leur développement.

source: la voix du Nord


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ceintureventreplat 656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog