Magazine Emarketing

Google Street View a des sushis à se faire !

Publié le 07 septembre 2009 par Actualitesreferencement

Après l’Allemagne il y a quelques mois où une ville s’était opposée au passage des Google Cars pour le service Street View de Google (permettant de se balader avec une vue à 360° dans les plus grandes villes du monde), voici que le Japon s’inquiète de plus en plus.

Les japonais sont apparemment inquiets concernant l’invasion progressive de la vie privée. Ils se sont officiellement plaint, car on pouvait distinguer assez clairement l’intérieur des maisons, des visages, des plaques d’immatriculation de véhicules, ce qui pourrait porter préjudice à de nombreux japonais et soulever des discriminations envers les personnes (apparence physique, type d’habitat, voiture…).
Apparu en 2008 au Japon, le service de Google peut être mal perçu, surtout que chose assez rare, le moteur de recherche ne couvre que 40% des recherches du pays, loin derrière Yahoo qui progresse encore (lire les statistiques de ComScore (en anglais)).

Le mat où se situe la caméra sera abaissé de 40 centimètres, pour répondre aux exigences d’une culture, où les précédents mats parvenaient à filmer au dessus des palissades des jardins.

Google Cars avant - Source photo: Zorgloob.com
Google Cars après - Source photo: Zorgloob.com

Les mats rabaissés de Google Street View Japon

Si les plaintes ne sont pas nouvelles au Japon, Google a mis en place un système afin de recueillir les plaintes justement, preuve que Google prend ce problème très au sérieux. Ce système permet aux japonais de dénoncer les sites secondaires et non-Google utilisant les services Street View. Lorsque Google recevra les plaintes, il enverra une demande enfin d’enlever ces images. Si le site refuse, Google intentera une action en justice en vue d’effacer le site en question de ses résultats de recherches.

De plus, le Ministère des Affaires Intérieures et de la Communication japonais a d’ores et déjà demandé à Google de prévenir les administrations locales et les citoyens à chaque fois que Google comptera prendre des images mais aussi de mettre en place un service facile où les gens n’ayant pas accès à Internet pourront également déposer leur plainte.

Est-ce que ces moyens mis en place suffiront à calmer les japonais? Espérons-le car le service Street View au Japon pourrait fermer plus vite que prévu.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitesreferencement 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines