Magazine Marketing & Publicité

Dictateurs contre le SIDA… ou pas

Publié le 07 septembre 2009 par Nicoke13

Nous avions eu l’occasion de découvrir trois dictateurs endosser le rôle de victimes dans une précédente campagne. L’agence Allemande DAS a, quant elle, décider d’en rescuciter d’autres et de les ériger en mascottes de son opération de prévention contre le SIDA.

On peut lire sur les 3 affiches, mettant en scène Hitler, Staline et Saddam Hussein, “le SIDA est un tueur de masse” ; parallèle ô combien maladroit entre 2 fléaux. Outre l’aspect voyeuriste, scabreux et malsain de ces 3 visuels, on peut difficilement s’empêcher de voir un raccourci malheureux  : séropositif = Hitler.

59913_une-sida-hitler

Ce message n’a, à mon sens, pour unique vocation de marginaliser un pan de la population ayant déjà sa croix à porter.  Qui plus est, en quoi la transmission du virus serait-elle plus la faute des séropositifs que des séronégatifs choisissant de se passer de préservatif ?

DAS voulait choquer avec cette campagne, c’est réussi. La seule réaction que cette opération m’inspire est la suivante : pourquoi ne pas obliger les séropositifs à porter un signe distinctif ? Une étoîle jaune par exemple.

La vidéo de la campagne : ici


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicoke13 44 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte