Magazine Basketball

Entre Iverson et Memphis, c’est “une simple rencontre qui ne veut pas dire qu’un accord a été trouvé”

Publié le 07 septembre 2009 par Tinmar

L'affaire Iverson est-elle sur le point de terminer ? A la vue de la rencontre entre Iverson et les dirigeants des Memphis Grizzlies hier soir, ça en a l'air ! Même si aucune des deux parties n'a encore rien annoncé, il se pourrait que Iverson trouve enfin son équipe pour la saison qui arrive.

iversonfinger.jpg Getty

Allen Iverson est un joueur de basket qui n'a pas envie de prendre sa retraite. Il pourrait aller en Europe jouer la bête de foire, mais cela ne l'intéresse pas, alors qu'un gros contrat peut lui être offert. Non, lui, il veut continuer à jouer avec les meilleurs, qui pour lui (et pour moi, et pour vous je l'espère) sont en NBA. Le problème, c'est que cet homme a un passé de bad guy, et demande un salaire assez conséquent… Alors les équipes ne se bousculent pas devant son portillon. Malgré cela, le petit Allen continue de s'entretenir, et cela il le fait à Atlanta.

Atlanta, ville de Coca-Cola, mais également la ville où peut-être, le futur de Allen Iverson va se jouer. En effet, les dirigeants des Grizz ont décidé de se bouger jusqu'au pays de l'or noir (c'est en tout cas le mien, et peu importe ce que vous en pensez !!!) pour rencontrer l'ancien de Georgetown. Un simple dîner disent-ils…

Cette rencontre ne veut en aucun cas dire qu'un accort a été trouvé. Il veut nous voir pour avoir nos réponses à ses questions.

Iverson n'a jamais caché son envie de rejoindre soit un prétendant (pour gagner un titre, cela va de soi), soit une équipe avec des jeunes en passe de devenir des superstars. A Charlotte qui compte dans ses rangs des crève-la-dalle à la Diaw, Wallace ou Augustin, son souhait aurait pu être exaucé… Il semble que Memphis, qui compte dans son starting-five 4 joueurs avec moins de 4 ans d'expérience (Conley, Mayo, Gay, Gasol/Thabeet), soit un autre endroit où il aimerait bien aller. Il l'a d'ailleurs tweeté ce week-end :

J'attends de rencontrer le propriétaire des Grizzlies demain (dimanche) et son staff. Je veux les aider à devenir des winners

iversonfront.jpgVu que les deux parties ont l'air OK, qu'est-ce qui empêcherait un accord ? Plusieurs raisons, qui sont redondantes vous allez me dire : le roster déjà en place rempli de scoreurs (Gay, Mayo et Randolph sont tous capables de 23 points par soir), le salaire demandé un peu-dessus des moyens des Grizz (à moins d'abandonner les droits pour Juan Carlos Navarro, l'un des meilleures meneurs européens) et enfin, le niveau de jeu de Iverson, qui a montré l'an dernier quelques signes de faiblesses dûs à l'âge…

Les deux premières choses, les Grizz sont maîtres des choses ; pour la troisième, seul Iverson a la Réponse…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tinmar 83 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines