Magazine Basketball

Eurocoupe: Les enjeux pour les Française.

Publié le 08 septembre 2009 par Laurent Jeannas
Eurocoupe: Les enjeux pour les Française.
Eurocoupe: Les enjeux pour les Française.


( Caroline AUBERT, pour son retour à la compétition avec Mondeville, sera attendue sur le front de l'Eurocoupe - Crédit Photo: fibaeurope )

La crise économique qui frappe de plein fouet la planète depuis quelques mois, n'a malheureusement pas épargné le basket féminin européen.

Si cela ne s'est pas trop ressenti au niveau de l'Euroligue, avec un plateau encore relativement intéressant, malgré l'apparition de petits nouveaux, et surtout la disparition de certains habitués de la compétition phare européenne, c'est surtout au niveau de l'Eurocoupe que cela se ressent.

En effet, pour 32 qualifications mises en jeu, pour les seizièmes de finale, nous n'aurons sur la ligne de départ que....38 formations.

Cela fait donc un premier tour avec six rencontres à disputer (pour les françaises)...et quasiment aucune éliminée, ou presque.

Pour autant, avec le système très particulier de l'Eurocoupe, nos représentants n'auront pas intérêt à lézarder en route, s'ils ne veulent pas se voir offrir un plat indigeste, très tôt.

Les grands absents de la compétition seront les Italiens, vainqueurs avec Schio en 2008, et finalistes la saison dernière avec Taranto (Galatasaray ayant décroché le Graal).

Côté français, là où nous avions, au préalable, quatre engagés, nous n'en aurons que deux cette saison: Mondeville et Montpellier.

Pour les Normandes, le tirage a été plutôt clément, puisqu'elles affronteront les Suisses de SIERRE, les Hongroises de GYOR et les Portugaises de VAGOS.
Cela laisse la possibilité à Hervé COUDRAY et à toute sa troupe de nourrir certaines ambitions, et de pouvoir envisager un 6/6 les plaçant très haut dans le classement, pour leur dégager la route le plus longtemps possible.
Pour Montpellier, ce sera peut-être un peu plus dur face aux Lituaniennes de LEMMIKAINEN, aux Potugaises de MADEIRA et, surtout, aux Slovaques de RUZOMBEROK, anciennes vainqueurs de l'Euroligue.
Pour les Héraultaises, comme pour Mondeville, il s'agira de gagner le plus de matches possibles, avec les plus gros écarts possibles, afin d'éviter les favoris de la compétition qui, pour moi, ont pour nom:  Chevakata, Dynamo Moscou, déjà vainqueur par le passé, Dynamo Kursk ou encore Nadezhda Orenburg, bref que les Russes, sauf que des    équipes comme Cracovie, Vrsac, Besiktas, Sibenik, Dexia Namur peuvent s'avérer être des clients sérieux, même si, pour moi, cette saison, la victoire finale ne devrait pas échapper à une formation Russe.
Pour les françaises, il conviendra de faire un très bone premier tour...et après on verra: ALLEZ MONDEVILLE, ALLEZ MONTPELLIER.
Début des hostilités le 11 Novembre pour Mondeville, le 12 pour Montpellier, avec un premier tour où les deux premiers de chaque groupe, et les 8 meilleurs troisièmes seront qualifiés.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Jeannas 217856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines