Magazine Médias

Séries TV

Publié le 08 septembre 2009 par Mrbrown

Entourage – 6x07 – No More Drama

L’épisode de cette semaine reprend directement après le cataclysme provoqué par Drama et les conséquences désastreuses pour sa carrière. On retiendra que menacer son producteur de mort tout en l’étranglant n’est pas tout à fait le meilleur choix de carrière. Mais alors qu’on pensait que l’intrigue aller tourner exclusivement autour de cet exaltant arc scénaristique, les auteurs nous sortent de leur chapeau les stockers voleurs de slips (rien à voir avec les gnomes de South Park) et le toujours fantastique Bob Saget ; qu’on connaît surtout ici comme le gentil papa de la Fête à la Maison, alors qu’il est aussi la voix du père dans ce merveilleux show qu’est How I Met Your Mother, et surtout un comique monstrueux d’irrévérence et de vulgarité aux States.
L’intrigue du voleur de slip permet d’ajouter un côté farfelu à la représentation de la vie de star, en dehors des millions amassés et de la cohorte de bimbos qui ont jusque là fait la recette (un peu honteuse, mais tellement jouissive) du show. Voir Vince et Turtle se mettre à la recherche d’un moyen de défense et céder à la paranoïa enfumée amuse beaucoup, mais toujours que l’abattage de Bob Saget, immense queutard devant l’Eternel, et sa demande pour le moins inhabituelle en échange d’un contrat avec la nouvelle boîte d’Eric. Et comme preuve que deux géants d’insolence ne peuvent cohabiter dans un même épisode, le rôle d’Ari Gold est réduit à peau de chagrin, à peine le temps de balancer une réplique dont il a le secret, et puis s’en va.
Cette saison était jusque là la preuve que les personnages aient gagnés en maturité, hors cet épisode s’acharne à démontrer le contraire : Drama qui s’emporte façon Docteur Cox, Vince et Turtle complètement défoncés qui s’essaient au tir, Eric affrontant un jeune coq dès son premier jour, cour de récré style, on est loin de la quête de sens et la recherche d’un avenir idéal, mais ça provoque une bouffée de fraîcheur dans une année qui peinait à retrouver l’énergie des débuts. L’avantage avec des shows comme Entourage, c’est qu’on est tellement attaché aux personnages qu’on leur pardonne tout, même les baisses de régime. Heureusement, si l’épisode de la semaine dernière avait déjà fait forte impression, celui-ci continue sur cette belle lancée. Et l’intrigue de Drama prend un sens inattendu qui fait attendre la semaine prochaine avec une impatience encore assassine.
Et mince, on s’est encore fait avoir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mrbrown 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte