Magazine Conso

GoogleBooks, c'est toujours mieux que rien?

Par Hervé Bienvault
Images18 Face à la fronde européenne, Google lâche du lest avec l'ouverture à deux membres non-américains dans sa commission qui gère les rapports avec les éditeurs dans le cadre de GoogleBooks (via TheBookSeller et Teleread). Est-ce que cela sera suffisant pour éteindre l'incendie? On regrettera que LivresHebdo n'ouvre pas plus largement son accès sur ce sujet qui me semble dépasser largement le cadre de ses abonnés! A lire aussi le billet de Jean-Michel Salaun et la traduction sur Owni des propos de James Grimmelman, professeur associé à la New York Law School. Bravo pour l'initiative!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hervé Bienvault 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte