Magazine Beauté

Collection Declaring Indigo, la collection automne 2009 de Lancôme par Aaron de Mey

Publié le 08 septembre 2009 par Beauteblog
Collection Declaring Indigo, la collection automne 2009 de Lancôme par Aaron de MeyVous n'avez sûrement pas pu passer à côté de la fameuse collection Declaring Indigo de Lancôme, imaginée par Aaron de Mey.
Tout le monde en parle, bien ou pas bien d'ailleurs, oubliant peut-être quelques choses importantes. Je vais donc essayer de faire de mon mieux pour en parler comme il faut.
Pour commencer, qu'est-ce qu'on trouve dans cette collection ? Une palette 4 couleurs, deux ors et deux bleus, nommée Palette Liberté.
Il y a une poudre visage, Rose Liberté, recouverte d'une poudre d'or. Il y a aussi des rouges à lèvres, le plus important étant le 151, un rouge Marilyn comme on les aime, il y a aussi un gloss doré et deux vernis à ongles, un bleu indigo et un or. Dernière touche, il y a également un crayon khôl bleu indigo et un eye-liner en pot noir.
Collection Declaring Indigo, la collection automne 2009 de Lancôme par Aaron de MeyJe vais commencer par la pièce maîtresse de la collection : la palette Liberté.
Deux ors et deux bleus. Le premier or ressemble au métal du même nom, le second est un peu plus foncé et s'apparente plus à un vieil or qu'à un or pur. Du coup, il tire un peu sur le bronze.
Les bleus sont tous les deux indigo, forcément vu le nom de la collection. Le premier est mat, l'autre parsemé de fines particules dorées.
La palette est très logique donc : tout est alliance de bleu indigo et d'or.
Les couleurs sont vraiment intenses dans le packaging et peuvent le devenir sur la peau. Il suffit d'insister un peu avec le doigt ou l'applicateur mousse pour obtenir le même bleu sur la peau que celui contenu dans la palette. Pour les ors, c'est la même chose, on a même moins besoin d'insister que pour les bleus.
Je trouve que c'est une bonne palette, un joli petit investissement que l'on ne risque pas de regretter. Vous pensez qu'il n'y a que deux couleurs en fin de compte, c'est faux. Le truc, c'est que vous pouvez adapter les couleur selon les envies. Le bleu peut se faire intense ou plus pastels voire aquarel. Il y a beaucoup de façons d'utiliser ces couleurs. Le bleu simplement en liner, un charbonneux intense, le classique "couleur clair dans le coin interne / couleur foncé dans le coin externe... J'en passe.
Son prix : 44.83€ (plus ou moins en fait hein, je doute que les cents soient toujours appliqué ainsi dans les parfumeries).
Collection Declaring Indigo, la collection automne 2009 de Lancôme par Aaron de MeyDeuxième objet que l'on remarque tout de suite dans la collection, la poudre pour le visage Rose Liberté.
Alors vu comme ça, vous allez me dire "Quoi ? Je dois me foutre du doré sur la tronche ?". Houlà petite, comme tu y vas ! NON !
En fait, c'est une poudre pour le visage tout à faire classique qui a simplement été recouverte d'une pellicule dorée. Les premières applications, on se retrouve donc avec du doré sur son pinceau. Puis la pellicule s'en va au fur-et-à-mesure pour dévoiler une poudre illuminatrice toute simple.
Mon avis ? Ca claque d'avoir ça dans la salle de bain, mais il faudrait ne pas y toucher pour que cela reste aussi beau. Comme beaucoup de beaux objets de maquillage, on n'a pas envie d'y toucher. Du coup, on peut se demander pourquoi l'acheter ! Pour la frime ? Why not. C'est très joli.
Son prix : 37,85€, un peu cher la babiole.
Collection Declaring Indigo, la collection automne 2009 de Lancôme par Aaron de MeyCollection Declaring Indigo, la collection automne 2009 de Lancôme par Aaron de MeyJ'en viens maintenant à deux coups de coeur : les vernis, l'un or, l'autre bleu indigo.
Les deux couleurs sont très belles, à adopter à tour de rôles selon les envies avec forcément un énorme coup de coeur pour le bleu indigo. Pas une grosse nouveauté mais un produit vraiment très réussi. Sur les pieds, sur les mains... on regrette presque de n'avoir que 20 ongles à peintulurer.
Leur prix ? 30,35€, le vernis (pas les deux !)
Collection Declaring Indigo, la collection automne 2009 de Lancôme par Aaron de MeyPour finir (oui je vais pas non plus vous faire l'eye-liner et le khôl, ils sont tous les deux bien, mais pas de quoi écrire 10 lignes dessus non plus !) j'en viens au rouge à lèvres n°151. Un vrai rouge qui claque sur les lèvres et vient apporter une touche "royale" au maquillage (si on porte aussi la palette sur les yeux). Car oui, l'inspiration d'Aaron de Mey, c'est Paris, la Royauté, la Révolution. Donc il fallait du rouge pour coller avec son inspiration : le tableau "La Liberté Guidant Le Peuple" de Delacroix.
Donc un rouge, un beau rouge qui malheureusement tient moyennement sur lèvres. Je m'explique, la tenue est bonne, mais la matière bouge un peu. Du coup, les mouvements labiaux sont assez limités. Si vous êtes du genre à vous pincer les lèvres tout le temps (comme moi) oubliez, il ne s'imprime pas assez.
Son prix : 24,90€.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Beauteblog 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog