Magazine Asie

Nouvelle Carte postale

Publié le 08 septembre 2009 par Bayashi_pascal

Et voici la derniere creation, celle de l'okuribi. Un peu differente de celles realisees jusqu'a present avec l'incrustation en haut a droite, pour faire apparaitre sur une seule carte la totalite des 6 daimonji, en donnant la vedette au plus connu : celui de la lettre 大 (dai, grand).

Pour prendre la photo du 'dai' je me suis donne de la peine comme la derniere fois pour les photos du Gion festival. Je suis d'abord alle deux fois en reperage dans les environs du 吉田神社 (yoshida jinja). Ce sanctuaire est situe sur une petite montagne dans Kyoto meme, juste derriere l'universite. On peux y voir (depuis plusieurs endroits au sommet ou sur les flancs) 4 des 6 daimonji. Pour les 2 autres j'avais des photos des annees precedentes. Il fallait que je choisisse bien les emplacements d'ou je voulais faire la photo de chacun, car ils ne restent allumes que quelques dizaines de minute, dont seules les quelques premieres sont les plus lumineuses et donc les plus belles. Heureusement ils ne s'allument pas tous en meme temps, donc en courant vite d'un endroit a un autre on peux tous les avoir si on s'organise bien. J'avais repere a l'avance chaque endroit et comment aller de l'un a l'autre, en choisissant en fonction de la place pour poser mon indispensable trepied et de la vue : je voulais avoir les lumieres de la ville avec les daimonji pour bien faire comprendre leur dimension et leur position. Le jour J j'y suis alle plusieurs heures a l'avance pour etre sur d'avoir la place que je voulais pour le premier : le 'dai'. En arrivant 3 heures a l'avance il y avait deja deux autres photgraphes d'installes ! Mais il y avait encore bien de la place pour planter mon trepied. Ensuite il y avait plus qu'a attendre, en bouquinant, et en se battant avec les moustiques. L'avantage d'etre sur place a l'avance c'est aussi bien sur d'avoir tout son temps pour regler son appareil et ne plus avoir qu'a appuyer sur le bouton le moment venu. Aucune excuse possible si on rate la photo ! (ou presque car il faut quand meme imaginer avec quelle intensite va s'illuminer le daimonji). Au moment de la mise a feu il y avait presqu'autant de monde que de moustiques sur les flancs de la montagne :-) Les photographes s'agitaient, les autres poussaient des grands 'oh'. Apres quelques cliches (en faisant legerement varier le delai d'exposition au cas ou) je file en courant a travers les bois pentus noirs comme un trou de taupe jusqu'a l'endroit suivant, une petite passerelle accroche a l'escalier qui grimpe jusqu'au sommet. Je me disais que ca a allait etre completement bonde faute d'avoir pu garder ma place. A travers un trou dans les branchages on y voit deux autres daimonji. Grosse surprise en y arrivant : personne ! Apparemment personne ne connaissait ! J'ai donc pris la place du roi, et une horde de parasite s'est immediatement collee derriere moi :-) J'avais alors deja trois daimonji dans la boite, tout se passait a merveille ! Restait plus qu'a aller au dernier point en redescendant toute la montagne et en en remontant la moitie par un autre chemin, toujours dans les bois dans le noir. C'etait le premier endroit que j'avais repere et ou j'avais initialement decide de prendre la photo du 'dai'. J'avais pas eu tort de chercher un peu plus : le petit chemin etait totalement bonde, meme pas possible d'avancer. Mais bon j'ai quand meme reussi a prendre une photo recuperable du quatrieme. Mission remplie ! :-)

_______6_verso____


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bayashi_pascal 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog