Magazine

Les larmes de la faiblesse

Publié le 18 août 2008 par Basan
Les larmes de la faiblesseRien n'est en ce monde gratuit et la souffrance des uns n'est rien d'autre que la condition de la pitié des autres.
Parlons aujourd'hui des larmes, ces douces perles brillantes comme des étoiles... Oui les larmes sont magnifiques, mais ne sont-elles pas au final qu'une illustration supplémentaire de la futilité des sentiments humains?
Quelle étrange créature qu'est notre âme (si elle existe) pour pouvoir être soulagée par une telle réaction, de nature purement physiologique. Les faibles pleurent et se sentent mieux. Véritablement pathétique.
Mais la faiblesse et les visages couverts de larmes sont aussi fascinants... Tous deux donnent en effet corps aux émotions, nous font croire à l'importance de l'être humain, à son statut d'exception; au-dessus de toutes les autres créatures.
Mais à mon sens, l'être humain est le pire de tous les animaux... Nous sommes des créatures de nature parasitaire et dotés d'un potentiel de destruction immense. Nous mentons, trichons et survivons de cette façon. Et quand notre pouvoir menace notre survie en tant que race, des mécanismes de réduction de population semblent se mettre en place d'eux-mêmes, la société capitaliste en étant d'ailleurs le parfait exemple: des maladies comme l'obésité et l'anorexie font leur apparition. Les hommes des nations civilisées se font mous et faibles, se plient au diktats de la mode, laissent aller leur volonté. Pendant ce temps, les pauvres de la planète meurent de faim ou dans des ateliers pour produire des biens peu chers. Il n'y a en effet plus de conflits majeurs, mais nous continuons de torturer nos semblables avec autant d'efficacité. Car le fort et le faible, dans leurs éternelles étreintes enfantent tous les jours de nouvelles abominations. De nouveaux “êtres uniques“ ou encore “enfants du Christ“.... Tant de douces dénominations pour décrire la véritable nature humaine: une bâtarde de la violence et de la compassion !
Les larmes de la faiblesseLa faiblesse: les humanistes la craignent, les forts la détestent mais seuls les sages l'utilisent. Et même les plus fortes nations y cèdent !
Mais c'est grâce à cette beauté qu'est la faiblesse que tout cela est possible. Notre survie est en fait garantie par la présence d'un haut pourcentage de faibles et d'imbéciles... Triste constatation mais il est toujours plus facile de survivre en faisant deux pas en arrière et un en avant.
Donc permettez-moi dans cette entrée de remercier tous les dégénérés de la planète... tous les tueurs, violeurs, assassins, menteurs. Mais merci surtout à ces doux bigots qui vénèrent leur petite vie de merde... car si le monde continue de tourner... si le monde continue d'être dominé par ces être d'élections que sont les psychopathes, c'est surtout grâce ceux-là... ces faibles ordinaires qui se reconnaîtront sûrement derrière leur écran.
Pensée du jour: Nous deviendront des Dieux quand notre système social aura extrait le mal pur de la masse indécise qui nous compose encore... L'absence de morale, l'essence de l'acte parfait qui ne se soucie de rien ni de personne. La seule question qui reste ouverte est de savoir si la moisson pour la perfection dans les champs arrosés de sang humain se fera assez tôt. Dans mon faible cœur... je ne peux qu'espérer.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Basan 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog