Magazine

Fragments d'une femme perdue

Publié le 08 septembre 2009 par Camillefantasme
Fragments d'une femme perdueFragments d'une femme perdue
de Patrick Poivre d'Arvor
Grasset
292 pages - 2009
D'abord... la couverture : douce sous ma main, bien présentée avec le découpage de cette femme magnifique qui croise déjà les bras comme pour protéger son intimité et son coeur.  Le mot "aimer" qui ressort en lettres rouge !  Voilà ce qui a motivé mon achat, un coup de coeur visuel (à ne pas faire pourtant !)...
Le résumé m'a parlé aussi... tout de suite !
" Cette femme "perdue" - pour elle-même ?  Pour l'homme qui l'aime et qu'elle ne cesse de quitter ? - est ce qu'on appelle une femme fatale : singulièrement belle, vénéneuse, fragile, cruelle, insaissisable...  Faut-il alors plaindre Alexis, la victime qu'elle choisit dans ce roman ?  Ou faut-il l'envier ?"
Je l'ai commencé, le jour même, persuadée qu'il serait terminé en fin de soirée...
Une semaine plus tard, il traîne, parmis d'autres abandons (honte à moi), marqué à la page 137 parce que je n'en pouvais vraiment plus...
De temps à autre, je lui jette un regard étonné "tiens, t'es encore là toi ?", je le reprends pour le reposer aussitôt, me rappelant, amèrement et dès l'ouverture, pourquoi il avait terminé là...
Tout avait pourtant si bien commencé...
L'écriture est belle et je me suis reconnue dans cette femme perdue, blessée parce qu'elle l'a cherché, comme pour prolonger une punition ayant débuté dans l'enfance où l'on espérait d'elle l'impossible... être une autre !
Et puis... arrive l'amant...et là tout capote. 
J'ai eu l'étrange impression de tourner autour du nombril de l'écrivain tant il est impossible de ne pas se douter qu'il parle de lui et bon Dieu que c'est lassant et plein de suffisance...
Triste et sombre...
Il m'a été impossible d'éprouver l'envie d'aller plus loin en sa compagnie et je ne pouvais pas m'identifier d'avantage à une femme qui pourrait vouloir, à n'importe quel prix, excercer un quelconque ascendant sur un homme tel que cet Alexis, ni voir en lui un sauveur pour cette vie gâchée capable de rassembler les fragments de cette femme perdue !
Même pas pu imaginer d'improbable casting... frustration !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Camillefantasme 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte