Magazine Bons plans

Communication innovante et écologique

Publié le 08 septembre 2009 par Fabrice Rault @fabrice_rault

Communication innovante et écologiqueJ'avais déjà eu l'occasion de parler ici du " Street marketing " et de cette nouvelle manière de communiquer en ville.

L'agence Londonienne CURB réinvente le concept en s'appropriant totalement le genre. Nous parlerons donc désormais de " Green marketing ", de " Guerilla Marketing " ou encore de " Reverse Graffiti ". Ça en jette un peu plus tout de même !

Le principe de base reste globalement identique à celui de l'agence Symbolix dont je vantais les mérites ici. A savoir communiquer de la manière la plus écologique et éphémère en s'appropriant le milieu naturel qu'il soit urbain ou extra urbain, le tout sans aucune dégradation.

L'agence CURB propose, bien entendu, les fameux grafittis publicitaires réalisés à l'aide d'un Karcher sur des murs imprégnés de crase.

Mais ils vont dorénavant encore plus loin en découpant de manière artistique des messages ciblés au milieu des champs à proximité d'aéroports. Immanquables pour les passagers en approche d'atterrissage. Cela peut être assimilé aux fameux " Crop Circle " qui fleurissent un peu partout dans le monde et que les plus farfelus associent à un message extraterrestre.

Cette méthode a également été appliquée aux plages désertes anglaises en hiver. Ces immenses messages sont, bien entendu, éphémères et sont naturellement balayés par la première marée montante.

Communication innovante et écologique
Une autre action marketing initiée par CURB consiste à taguer à l'aide de pochoirs chauffants tous les toits enneigés de voitures, murets et autres mobiliers urbains. Une première campagne a été initiée pour un client et 3 500 voitures du centre de Londres avait alors subit ce sort dès la première chute de flocons. Le buzz ne s'est pas fait attendre et l'information accompagnée de photos amateurs s'est propagée un peu partout dans la city. CURB annonce une force de frappe de plus de 100 000 empreintes à la journée.

Sculpture sur neige, sur glace ou sur sable, ces nouvelles méthodes de communication innovantes et écologiques semblent se propager outre manche et de plus en plus d'agences débordent d'idées plus innovantes les unes que les autres.

Peut-on alors parler de pollution visuelle ? Ce nouveau type de pollution est-il plus nocif que l'ancienne méthode de communication urbaine devenue immorale en termes de rejet de CO2 ? Qu'en pensez-vous ? L'idée vous plait-elle ? Je rien trouvé de semblable en France. Un concept à importer ? Donnez votre avis.

Pays d'origine : Royaume Unis
Site Internet : www.mindthecurb.com
Sources : bourndesign.co.uk


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabrice Rault 2492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines