Magazine High tech

Colin McRae: DiRT 2 - test Xbox 360

Publié le 08 septembre 2009 par Blogjeuxvideofree

Colin McRae: DiRT 2 - test Xbox 360Racing Studio a encore frappé un grand coup avec un jeu de course prenant aux graphismes somptueux. Avec un peu de GRID dans l’âme (merci au moteur 3D EGO Engine 3ème génération), Colin McRae: DiRT2 est un show à l’américaine qui montre (trop ?) ce qu’il a dans le ventre. Pas la peine de tergiverser : DiRT 2 est le jeu de caisse ultime !…mais on lui mettra quand même un bémol, histoire de :-).
La rentrée s’annonce serrée en tout cas, avec autant de bons jeux qui sortent ! Et DiRT 2 doit faire partie de vos achats ! Que diriez-vous aussi de gagner un t-shirt collector DiRT 2 (jeu-concours gratuit, jusqu’au 14/09/09) pour être à fond dans l’ambiance du jeu ?

DiRT 2 : hommage à Colin McRae ?

Commençons par le début : dans Colin McRae: DiRT 2, vous ne pourrez jamais jouer avec ou contre Colin McRae. Le champion écossais s’est en effet éteint le 15 septembre 2007, dans un accident d’hélicoptère. Dans le milieu des années 90, il avait remporté trois fois de suite le championnat WRC à bord de sa Subaru Impreza. En 1998 est apparu le premier épisode de la série : Colin McRae Rally. Mais depuis 2007 et le premier Colin McRae: DiRT, la série a pris un nouveau départ. Les puristes de la simulation s’en plaignent depuis…

Il est clair que ce Colin McRae: DiRT 2 met l’accent sur le divertissement, le show à l’américaine ; les effets pyrotechniques quand on passe la ligné d’arrivée, je trouve ça limite quand même… Colin McRae n’étant plus, c’est un autre pilote Subaru qui semble prendre la relève : le pilote et businessman Ken Bloch, du Subaru Rally Team USA. Et ce n’est pas pour rien : Codemasters semble vouloir asseoir sa franchise star de l’autre côté de l’Atlantique. Aussi, DiRT 2 s’adresse plutôt aux ados qu’aux passionnés de sports automobiles. Attention : je ne dis pas que DiRT 2 est un jeu d’arcade (voir plus bas) mais plutôt parce que son emballage est fait pour leur plaire. Je développerai ce point dans quelques lignes.

Colin McRae: DiRT 2 - test Xbox 360

Pour en revenir à notre sujet, le nom de Colin McRae n’est pas le fait d’un simple argument marketing : l’ombre de l’ancien champion plane sur ce jeu. Dès le début, on apprend ainsi qu’on commencera sa carrière sur une Subaru Impreza WRX Sti, même modèle que celle de McRae. Je n’en suis qu’au début, mais il est fort à parier que des allusions à sa carrière seront faites tout au court du jeu. D’ailleurs, on aura l’occasion de piloter la McRae R4, une alternative au coûteux championnat WRC développé par DJM Race Preparation et designé par ses soins.

DiRT 2: Rock’n Roll Racing

Comme vu plus haut, DiRT 2 est un jeu très “américain”, à comprendre spectaculaire et musical et - oserai-je ? - “djeunes”. L’interface et les menus donnent tout de suite le ton : on parcourt le monde des courses à bord de sa caravane. Les options du jeu se trouvent dans cette caravane, mais aussi à l’extérieur, où se jouent de véritables concerts ! Restez donc quelques instants dehors : en plus du concert du dernier groupe à la mode (voir Exclu DiRT 2 : la playlist), vous entendrez le speaker faire ses commentaires sur la chanteuse toujours célibataire ! La playlist de plus de 40 titres reflète une ambiance de festivals. Ken Block, Travis Pastrana ou encore Dave Mirra vous feront la causette entre les courses, voire pendant, histoire de vous motiver ou de vous défier. Pas de surprise là non plus : tous ces pilotes sont passés à un moment ou à un autre par la case skate board ou motocross, des disciplines dans lesquelles le spectacle prime autant que les résultats. Présence aussi dans le jeu des X-Games, une compétition de sports extrêmes. Le ton est donné !

Colin McRae: DiRT 2 - test Xbox 360

Enfin, le graphisme employé tant sur la jaquette que dans le jeu, excepté les courses avec leur effet pyrotechnique que je trouve toujours aussi douteux, me fait penser à une émission de MTV. C’est voulu, évidemment.

DiRT 2 : alors, ça roule ?

Ca roule, et très bien même ! Les graphismes, surtout les paysages, sont MAGNIFIQUES ! Variés, ils nous font voyager, des pistes désertiques du Mexique aux tracés montagneux de Croatie, en passant par Londres ou encore Shibuya. Les vues intérieures vous permettront de voir valser vos petits jouets gagnés au fil des courses et accrochés au rétroviseur intérieur ou sur la planche de bord. Je passerai les flaques d’eau boueuse qui auront atterri sur le pare-brise et quei seront balayées d’un magistral coup d’essui-glace.

Colin McRae: DiRT 2 - test Xbox 360

Avec la part belle faite au spectacle, on aurait pu craindre une maniabilité arcade. En fait, on serait plutôt à mi-chemin entre simulation et arcade. Décidemment, c’est la mode ces temps-ci ! Le jeu se prend relativement bien en main, les véhicules ayant chacun leur propre comportement sur la piste. On peut bien sûr affiner ses propres réglages et choisir d’activer ou non les dégâts. Encore à la mode, le mode flashback pour revenir juste avant l’accident qui nous a coûté de précieuses minutes. Et puisqu’on en est aux similitudes avec GRID, outre la voix du co-pilote masculin qui semble identique, il y a cette sympathique option qui permet d’entendre son nom durant le jeu, prononcé par les voix de vos coéquipiers.

Faire la course, c’est DiRT ?

DiRT 2 propose de participer à des courses au quatre coins du monde. On en débloque de nouvelles au fur et à mesure du jeu et de ses performances : courses de rally, de buggy, de rallye-raid, Raid T1, Trophy Trucks. Elles se disputeront dans la poussière ou dans la boue, et dans l’ordre que vous choisirez.

Colin McRae: DiRT 2 - test Xbox 360

La personnalisation est également un élément essentiel du jeu : de la peinture des bolides aux jouets d’intérieurs en passant par le klaxon. Vous gagnerez de l’expérience pour avoir la possibilité de faire les courses qu’on vous fera miroiter et vous gagnerez de la thune pour participer aux épreuves avec la meilleure caisse disponible. Votre réputation sera telle que vous serez amené à affronter en duel les stars du jeu : Ken Block bien sûr, mais aussi Katie Justice, Tanner Foust et d’autres.
La difficulté est réglable avant chaque course : de cette façon, vous ne serez jamais bloqué et vous pourrez engranger le maximum d’argent sur les terrains que vous maîtrisez le mieux. Vous gagnerez aussi plus de points d’expérience de cette façon.

DiRT 2 passe t-il le contrôle technique ?

Le bémol dans Colin McRae: DiRT 2, c’est peut être alors cette ambiance “djeunes” qui ne me convient plus autant ; je dois me faire vieux. Le sponsoring est aussi largement présent, au travers de Ken Block notamment, sponsorisé par la boisson énergétique Monster (on en trouve pas en France il me semble) et DC Shoes, dont il est d’ailleurs l’un des fondateurs. Au fait : le jeu concours sur Facebook qui vous fait gagner une paire de DC Shoes aux couleurs du jeu s’achève aujourd’hui :-(.

Du côté de la réalisation par contre, il n’y a rien à redire. Une centaine d’épreuves vous attendent dans des environnements aussi divers que le désert, la jungle et les circuits en ville. Des missions dans le jeu, des circuits et des bolides variés, une scénarisation et une ambiance Xtrème font que ce jeu est un must pour les amateurs de course. Si le côté spectacle et l’absence des voitures officielles du WRC (donc pas de voitures françaises) ne vous rebute pas, foncez tête baissée sur le jeu !

Colin McRae: DiRt 2 est fun, long et captivant !

Colin McRae - DiRT 2 : 18/20

Colin McRae DiRT 2



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blogjeuxvideofree 304 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte