Magazine Société

Comment rechercher efficacement un emploi ?

Publié le 08 septembre 2009 par Sylvainrakotoarison

(dépêche)
Buzzer pour trouver un job ?
Accueil Editos Buzzer pour trouver un job ?
Par Fabrice Mazoir, le 28 Août 2009
Avec la crise, les chercheurs d’emploi rivalisent d’ingéniosité pour se démarquer et trouver le job de leurs rêves. Les médias redécouvrent régulièrement ce phénomène via quelques CV vidéos qui buzzent. Malheureusement, ce n’est pas une recette miracle et le CV traditionnel reste tout de même le meilleur moyen pour trouver un boulot...
Le CV est mort, vive le CV vidéo ! C’est ce qu’on essaie de nous faire croire depuis plusieurs années. Le CV vidéo serait LE moyen tendance pour se faire remarquer par un employeur. Hélas, dans la réalité, les méthodes de recherche d’emploi traditionnelles restent les plus efficaces : réponses aux offres d’emploi, dépôt de CV dans les CVthèques, candidatures spontanées (à l’origine de plus d’un tiers des embauches en France), profils en ligne sur les réseaux sociaux… les outils ne manquent pas. Et en matière de CV originaux, il n’y a pas que le CV vidéo : les blogs emplois et même Twitter permettent d’atteindre plus subtilement sa cible (voir le Top 10 des CV originaux 2009).
L’engouement pour le CV vidéo est avant tout un phénomène médiatique. Réussir à se faire connaître sur Internet ou dans les journaux ne suffit pas pour être embauché et ce n’est pas un passage obligé. Car les recruteurs ne sont pas très friands des CV vidéos * : ils n’ont pas le temps de regarder des vidéos pour trouver des candidats et dans 99% des cas, ces clips sont trop longs et n’apportent aucune valeur ajoutée par rapport à un CV classique.
Reste le 1% des CV vidéos qui buzzent, pour le meilleur et pour le pire. Les plus réussis sont souvent réalisés par des professionnels de l’image, de la publicité ou de la communication. Dans ces rares métiers, le CV vidéo apporte un plus, il montre des compétences techniques et prouve une certaine capacité à monter une campagne de communication. Mais il y a toujours un risque. Dernier exemple en date, le CV vidéo d’Isabelle Moreau. Avec sa reprise de Sœur Sourire (adaptée en « Isabelle communique-nique-nique ») elle a incontestablement réussi à buzzer et à faire rire… Mais elle a aussi reçu une avalanche de commentaires cruels qui se moquaient du côté ringard de son CV chanté.
S’exposer à ce point pourquoi faire ? Pas sûr que les propositions d’embauches soient nombreuses. Un employeur potentiel peut même être effrayé par cette célébrité éphémère. Car c’est bien de cela dont il s’agit : chercher un travail de longue durée ou un quart d’heure de célébrité comme les candidats aux émissions de téléréalité, ce n’est pas la même chose. Avant de se lancer dans une campagne de buzz, il faut donc se poser les bonnes questions. Et même si cette campagne réussit à faire parler de vous, pour décrocher un job vous serez toujours au final évalué sur votre parcours, vos expériences et vos compétences. En résumé, votre curriculum vitae, ce « chemin de vie » qui en dit beaucoup plus qu’une vidéo.
*Selon un sondage réalisé l’an dernier par Focus RH, 88% des recruteurs ne trouvent « aucun intérêt » aux CV vidéos.
---------------------------
Après avoir été journaliste pendant 10 ans dans tous les domaines média, Fabrice Mazoir gère l'éditorial du célèbre site d'emploi RegionsJob et son blog. Fournissant analyses et conseils dans le recrutement et la recherche d'emploi, il s'attaque aujourd'hui à une réflexion sur les CV Vidéos avec humour et qualité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvainrakotoarison 1208 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine