Magazine Politique

Portrait n°10 : Philippe Sage, la diagonale du Fou

Publié le 08 septembre 2009 par Toreador

Et s’il faut un centième, ce sera celui-là…

Cinq raisons d’aimer Philippe Sage

C’est un plaisir de fin gourmet que d’entamer la saison par le portrait d’un n°100 de Wikio, Philippe Sage, qui est lui-même violemment hostile au dit classement. Cela nous fait un point commun, étant moi-même assez critique sur les « institutions » de la blogobulle.

Ecoutons sa diatribe : «  Wikio, c’est une bande de Jean-Foutre qui flattent les médiocres qui, à leur tour, se flattent, de faire la une d’un TOP 2000 dérisoire, classement qui, en réalité, n’est que la porte ouverte à une commercialisation à peine rampante TOTALE de l’Internet ». Voilà, c’est dit.

Mais Sage a d’autres raisons de m’être sympathique. Un deuxième point commun est par exemple son travers pour les analyses touffues et des prédictions.

Un troisième est son amour des titres rigolos. Certes, ses jeux de mots ne sont pas tous du meilleur goût mais il s’améliore… L’homme a pas mal d’humour : comme par exemple lorsqu’il reproche à Carla Bruni de ne pas avoir choisir la lutte contre Alzheimer au lieu du Sida (allusion aux promesses oubliées de son mari).

Un quatrième point commun est le souci de lutter contre la manipulation des médias. Un cinquième est une relative impartialité dans l’art de gueuler sur tout le monde.

Itinéraire d’un enfant gâté

Qui est Philippe ? Un fils de fonctionnaires, le genre petit France provinciale du général de Gaulle. On roule en renault, on fait du vélo.  Il est né en 1962 près de Lyon, a vraisemblablement une soeur, et a grandi à Limoges. Bien trop jeune pour défiler contre de Gaulle, ce qui ne l’empêche pas de faire flotter le drapeau de la rebellion  sur son site avec un slogan très « mai 68″ : « Refais Le Monde Avant Qu’Il Ne Te Refasse ! ».

Sage porte donc mal son nom. Il se réclame de la « Vraie Gauche ». C’est un enfant dissipé, une tête dure. Blogueur depuis le 1er octobre 2006 au travers de deux blogs successifs, plus un consacré à sa passion, la musique, c’est le genre autodidacte-touche-à-tout-passionné, suffisamment en tous les cas pour écrire lui-même les commentaires de ses billets… !

Une histoire de Macédoine

L‘homme est violemment anti-sarkozyste (disons que je ne le suis* pas sur tout, notamment sur ses délires), vitriolesque (et non abracadabrantesque) avec la Gauche (où il dit avec violence ce que j’analyse à demi-jeux de mots), et ne mâche pas ses billets quelque soit le thème.

Le style est inimitable : parlé, coupé, haché, percutant. Il a le rythme du gagman, avec un in cauda venenum en fin de phrase. On joue sur les polices (de caractère), et parfois les nerfs de la police. En effet, Sage est un prototype de radio-agitateur, un ancien de Fun Radio qui a officié sur Toulouse FM et bourlingué dans toute la France et sur pas mal d’ondes (il vit aujourd’hui à St Maur). C’est sa culture et ses billets s’en ressentent. Certains sont percutants.

Un animal totémique ? Philippe veut dire celui qui aime les chevaux. Je vous présente le Bucéphale du Web ! Autant dire que j’ai eu un coup de coeur pour Philippe Sage, que je ne connaissais pas avant.

N°53 (médiocre se flattant de l’être)

* Suis du verbe « suivre » et non « être ».

.

Philippe SagePortraitWikio

Sujets: Portraits | 7 Comments »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toreador 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines